Église Sant'Anselmo all'Aventino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Sant'Anselmo all'Aventino
L'intérieur
L'intérieur
Présentation
Nom local Chiesa Sant'Anselmo all'Aventino
Culte Catholique romain
Type église
Rattachement Archidiocèse de Rome
Début de la construction 1892
Fin des travaux 1896
Style dominant néo-roman
Site web www.anselmianum.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Latium
Ville Rome
Coordonnées 41° 52′ 55″ nord, 12° 28′ 41″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Sant'Anselmo all'Aventino

Géolocalisation sur la carte : Rome

(Voir situation sur carte : Rome)
Église Sant'Anselmo all'Aventino

L'église Sant-Anselmo all' Aventino (littéralement : église de Saint Anselme sur l'Aventin), est une église de Rome, située sur la colline de l'Aventin, dans le rione de Ripa, sur la piazza dei Cavalieri di Malta. Avec le monastère adjacent elle forme la Badia Primaziale de l'ordre des Bénédictins.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

L'église, malgré les apparences, est de construction récente ; elle a été construite à la fin du XIXe siècle, entre 1892 et 1896, sur un terrain offert par les Chevaliers de Malte pour les Bénédictins. Elle est devenue, avec le monastère annexe et l'Université théologique, le centre bénédictin de Rome, siège de l'Ordre.

L'église est de style néo-roman. L'intérieur a trois nefs, divisées par des colonnes de granit, avec un plafond voûté. L'abside est décorée de mosaïque ; il y a une immense crypte avec cinq nefs. L'église est construite sur les vestiges d'une maison romaine du IIe siècle-IIIe siècle (visible au sous-sol de l'église) ; à partir de cette domus provient une mosaïque, conservée dans le monastère, représentant le Mythe d'Orphée.

L'église est connue des Romains, pour les chants grégoriens offerts par les moines pendant les célébrations de la liturgie du dimanche. En outre, depuis 1962, elle est le point de départ de la procession pénitentielle présidée par le pape le mercredi des Cendres, qui se termine à la basilique Santa Sabine, où est célébrée la première station de la messe de carême.

À côté de l'église se trouve le siège de l'Athénée pontifical Saint-Anselme et de l'Institut pontifical liturgique.

Quelques vues[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. Rendina, Les Églises de Rome, Newton & Compton Editori, Milan, 2000, p. 36.
  • A. Manodori, Rione XII Ripa, dans AA.VV, Les quartiers de Rome, Newton & Compton Editori, Milan, 2000, Vol. II, pp. 766-830.
  • M. Alemanno, Les églises de la Rome moderne, Armando Editore, Rome, 2006, Vol. III, pp. 19-23

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :