Église San Salvador

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église San Salvador
Image illustrative de l'article Église San Salvador
Façade de l'église San Salvador
Présentation
Nom local Chiesa di San Salvador
Culte Catholique romain
Type Église
Début de la construction 1507
Fin des travaux 1534
Architecte Baldassare Longhena
Style dominant XVIe siècle
Site web http://www.chiesasansalvador.it/ita/presentazione.php
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Ville Venise
Coordonnées 45° 26′ 17″ Nord, 12° 20′ 09″ Est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église San Salvador

Géolocalisation sur la carte : Venise

(Voir situation sur carte : Venise)
Église San Salvador

L'église San Salvador (en italien Chiesa di San Salvador) est une église catholique de Venise, en Italie, située sur le dans le sestiere de San Marco, sur le Campo San Salvador, près du pont du Rialto.

Historique[modifier | modifier le code]

Boulet inséré dans la façade

Les premières fondations remontent au VIIe siècle et ont des origines légendaires: Jésus-Christ serait apparu dans un rêve à l'évêque de San Magno pour lui montrer l'endroit - au centre d'une Venise encore Byzantine - où il aurait à construire une église dédiée à Lui, le Sauveur du monde. Le 3 mai 1141, un couvent fut inauguré d'après l'œuvre du pasteur Bonfilio Zusto, patricien vénitien qui adopta la règle des Chanoines Réguliers de Saint Augustin. L'église fut consacrée le 29 août 1177 par le pape Alexandre III et reconstruit et achevée en 1209. En raison de la laxité des coutumes des chanoines, le couvent fut réduit au Prieuré à la fin du XIVe siècle. Le prieur, cardinal Gabriele Condulmer introduisit en 1427, les chanoines du Latran de Sainte-Marie de la Charité, mais ceux-ci furent brefs et furent remplacés par les chanoines Ordinaires de la Congrégation de Saint-Sauveur de Bologne, qui reconstruisirent les bâtiments.

L'édifice actuel est construit entre 1507 et 1534 sur l'emplacement de l'église du VIIe siècle. L'église, construite sur un concept de Tullio Lombardo, a été achevée en 1534 avec l'aide de Sansovino. La façade fut ajoutée au XVIIe siècle.

La communauté qui avait été préservé par le décret du 28 juillet 1806, fut finalement abolie en 1810.

Sur la gauche de la façade, à la base de la première colonne, on peut voir, incrusté dans la paroi, un boulet de canon. L'église a été frappé durant le siège de 1849 par les troupes autrichiennes occupant le fort de Marghera, qui tirait contre le république indépendante autoproclamée, sous la direction de Daniele Manin . Le boulet a atteint le point où il est encore visible, sans causer d'autres dommages à la structure. Une inscription au-dessus du boulet rappelle l'épisode.

L'église a été fermée en 1868 avant d'être restaurée et rouvrir ses portes en 1879.

L’intérieur[modifier | modifier le code]

Côté droit[modifier | modifier le code]

Monument funèbre de Caterina Corner reine de Chypre (vers 1580) (Façade droite du transept)

Alors que l'église était encore en construction, les chanoines avaient cédé façade droite du transept à de la famille Corner avec le droit de construire le monument qu'ils avaient l'intention de consacrer à la reine Catherine de Chypre, (Elle avait renoncé à la couronne en faveur de la République de Venise). Son corps a été déplacé à la fin des années 1500, de la chapelle Coroner de l'église Santi Apostoli à son emplacement actuel. La supervisation avait été initialement confiée à Giovanni Maria Falconetto, mais le projet est resté dans les tiroir jusqu'à la fin du XVIe siècle, s'est Bernardino Contino, qui a terminer le travail en 1584.

du côté gauche du monument "Saint-Léonard entre Laurent Justinien, St André et St Nicolas" par Francesco Fontebasso.
du côté droit "Jacques de Zébédée entre Saints-Laurent, Marie-Madeleine et François de Sales" par Girolamo Brusaferro.
Troisième autel dédie à Saint Augustin

Il date de 1560 il a été acheté par le riche marchand Antonio Canovi (dit Della Vecchia, enseigne de sa boutique) qui a confié sa construction à Jacopo Sansovino. Le retable est enluminé par le tableau du Titien : Annunciazione del Signore (1564-65)[1].

La chapelle de San Teodoro à droite du Chœur.

Dédié à Théodore d'Amasée ou San Todaro, le premier patron de Venise. L'urne contenant le corps du saint a été amméné par Jacopo Dauro 1257 de l'Église de Messembria en Asie Mineure à Constantinople; son frère Marco, dix ans plus tard, l'a conduit à Venise, et en a fait don à l'église de San Salvador.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Côté gauche[modifier | modifier le code]

Travée gauche
Monument et tombes des doges Lorenzo et Gerolamo Priuli, par Cesare Franco. Il est surmonté par les statues de Saint Laurent et de Saint Jérôme par Giulio Del Moro (Dal Moro, Moro) à la partie gauche de la nef.
Premier autel
Il a été initialement dédiée à Saint-Nicolas, en 1751 il a été reconstruit après un incendie ayant eu lieu de dix ans avant, qui avait détruit le Barco dessus de la porte principale. Le retable montre un tableau représentant Saint-Nicolas, Saint-Léonard et Béni Arcangelo Canetoli. Commencé par Giovanni Battista Piazzetta et fini par Domenico Maggiotto
Deuxième autel.
L'autel et le retable sont des œuvres du XVIe siècle du bergamasque Guglielmo Grigi (Detto it Bergamasco). Sur l'autel la Statue de Saint Jérôme par Tommaso Lombardo (ou Da Lugano) (avant 1547) Date de la mort du commanditaire Girolamo Priuli.
Porte latérale, cantoria et l'orgue
Cette perspective, la cantoria et l'encadrement de la porte qui donne sur Marzaria SanSalvador sont l'œuvre de Jacopo Sansovino (1530): La Trasfigurazione di Gesù à gauche, la Resurrezione sur la gauche. Le revers des portes sont également décorés : un portrait de saint Augustin sur celle de gauche et un portrait de Saint Théodore sur celle de droite.
L'orgue a été récemment restauré par Jürgen Ahrend en 2009. Les portes de l’instrument sont décorées par Francesco Vecellio (frère du Titien).
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir
Troisième autel dédié à Saint Antoine le Grand
Au centre du retable une œuvre de Palma le jeune : "Maria con Bambino, Sant’Antonio Abate tra San Giovanni battista e San Francesco d’Assisi" (1600-1603)
Du côté droit du retable une statue de Saint Sébastien par Alessandro Vittoria
Du côté gauche du retable un statue de Saint Roch par Alessandro Vittoria
La chapelle du Saint-Sacrement à gauche du Chœur
Dédié au Saint-Sacrement, la décoration de la chapelle a été personnellement fournir le patriarche Antonio Contarini. Sur le mur de gauche: un tableau de l'école de Giovanni Bellini : Le souper à Emmaüs.
Le plafond de cette chapelle est une a grande mosaïque montrant le patriarche Antonio Contarini adorant le Saint-Sacrement (1523) par Grisogono Novello.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Editions Place des Victoires, , 605 p. (ISBN 978-2-8099-0019-4), p.266-271

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :