Église San Polo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église San Polo
Chiesa di San Polo (Venice).jpg

L'église et le campanile

Présentation
Culte
Type
Diocèse
Style
Architecture néoclassique, Architecture gothique italienne (en), architecture byzantineVoir et modifier les données sur Wikidata
Construction
IXe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées

L'église San Polo est une église catholique de Venise, en Italie.


Localisation[modifier | modifier le code]

La façade sud donne accès à l’intérieur de édifice par un portail gothique, elle se situe Salizada San Polo. L’abside et une bonne part de la face nord donnent sur le Campo San Polo, Ca'Corner complète son voisinage au nord. La Biblioteca della Soprintendenza Archivistica per il Veneto la délimite du côté Ouest.

Extérieur[modifier | modifier le code]

Le campanile excentré de l'autre côté de la Salizada San Polo est terminé par une flèche en pomme de pin et a été érigé en 1362 . Il est pourvu à sa base de deux lions stylophores de style Roman du XIIe siècle récupérés sur un autre édifice. La porte d'entrée de l'église sur le flanc sud, de Bartolomeo Bon, est de style gothique. L'abside octogonale est décorée d'une statue de saint Paul.

Le Campo San Polo possédait une identité ludique: il était le théâtre de fêtes publiques et de jeux, comme le jeu de balle et la course de taureau. Cet état de fait devint insupportable de telle sorte qu'en 1611 tous les jeux, ainsi que la vente de marchandises, furent interdits. Une plaque à l'entrée du campo sur le côté gauche de l'abside de l'église témoigne de cette interdiction.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

L'intérieur[modifier | modifier le code]

  • La Cène du Tintoretto peinte en 1570.
  • La Vierge apparaît à Saint Jean de Nepomuk par Giambattista Tiepolo, œuvre commanditée par le roi de Pologne Auguste III qui avait fait don à l'église des reliques du saint.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Oratoire du Crucifix[modifier | modifier le code]

L'entrée par la façade principale, qui à l'origine donnait accès au narthex, fut condamnée. Cette pièce est aujourd’hui l’Oratoire du Crucifix. Elle recèle le premier ouvrage de Giandomenico Tiepolo : le chemin de Croix, une suite de toiles peintes entre 1747 et 1749. La série de quatorze tableaux illustre la façon particulière du jeune peintre par ses lignes de forces diagonales et sa construction dramatique des scènes en perspectives décentralisées.

Dans la même chapelle sont conservées d'autres œuvres de Tiepolo de part et d'autre de l'autel de la chapelle: Saint Philippe Neri en prière, Martyre de Saint Jean Népomucène, Hélène et Macaire retrouvent la vraie croix, St Vincent Ferreri; ainsi que La gloire des Anges qui en orne le plafond.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :