Église San Lio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église San Lio
Image illustrative de l'article Église San Lio
Façade de l'église San Lio, Campo San Lio
Présentation
Nom local Chiesa di San Lio
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement paroisse S.M. Formosa
Début de la construction IXe siècle
Géographie
Pays Italie
Région Vénétie
Ville Venise
Coordonnées 45° 26′ 15″ nord, 12° 20′ 19″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église San Lio

Géolocalisation sur la carte : Venise

(Voir situation sur carte : Venise)
Église San Lio

L'église San Lio ou San Leone IX (Saint-Léon IX) est une église catholique de Venise, en Italie.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église San Lio est située dans le sestiere de Castello, contrada San Lio. Sa façade orientée à l'Ouest s'ouvre sur la Campo San lio, son flanc sud est bordé par la Salizada San Lio.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a été construite au IXe siècle par la famille Badoer noble vénitienne et a été initialement dédiée à sainte Catherine d'Alexandrie. En 1054 elle a été dédiée à saint Léon IX (Saint Lio en vénitien), en l'honneur du Pape qui avait soutenu la cause de Venise dans la demande de protéger le patriarcat de Grado, contre le patriarcat d'Aquilée fondé en 1043.

Description[modifier | modifier le code]

Extérieur[modifier | modifier le code]

L'église avait à l'origine forme byzantine : une basilique à trois nefs. Au XVe siècle, le chœur a été modifié et sont apparue les deux chapelles absidiales. L'église a sa été radicalement transformée en 1783, en faveur d'une seule grande nef. C'est au cours de cette restauration que le clocher a été démoli, au profit d'un discret clocher-mur sur le flanc nord de l'édifice.

Intérieur[modifier | modifier le code]

  • Le retable du maître-autel monte une huile sur toile : Le Christ mort soutenu par les anges et les saints de Jacopo Palma il Vecchio
  • Le plafond peint à fresque montre une œuvre de Giandomenico Tiepolo : San Leone in gloria, l'Esaltazione della Croce, Angeli e Virtù Cardinali (1783)
  • Les fonts baptismaux ont vu passer Canaletto
  • La chaire est décorée par Gaetano Zompini.
  • Un retable montrant saint Jacques le Majeur par le Titien - 1558
  • De Pietro Antonio Novelli Dieu et les saints – Marc l’évangéliste, Antoine de Padoue, Lucie de Syracuse, et Saint Louis de Toulouse – 1779
  • Au-dessus de l'entrée de la chapelle à gauche le monument en mémoire à l'amiral Andrea Pisani (1662 - 1718).
  • L'église abrite également un orgue du XVIIIe siècle et des peintures de l'école vénitienne montrant la vie de David et la Vierge au chérubin .
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

La chapelle absidiale de droite[modifier | modifier le code]

Cette chapelle, était attribué à la famille noble Gussoni, Canaletto est enterré au centre du pavement. L'autel, le retable et les sculptures sont attribués Tullio Lombardo. Une Déploration en bas-relief en marbre encadrée par des pilastres appariés, dans laquelle il y a deux satyres, des fruits et des épis de blé, respectivement allégories du péché et des dons obtenus par le sacrifice du Christ et l'Eucharistie. Au sommet de la voûte un médaillon avec le père éternel bénissant, dans les écoinçons les reliefs dorés avec les quatre Évangélistes de Pietro Lombardo.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :