Église San Felice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église San Felice
Image illustrative de l'article Église San Felice
Église San Felice
Présentation
Nom local Chiesa di San Felice
Culte Catholique romain
Type Église
Géographie
Pays Italie
Région Vénétie
Ville Venise
Coordonnées 45° 26′ 30″ N 12° 20′ 00″ E / 45.44178, 12.3333945° 26′ 30″ Nord 12° 20′ 00″ Est / 45.44178, 12.33339  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église San Felice

L'église San Felice est une église catholique de Venise, en Italie. Aujourd'hui, l'église paroissiale est incluse dans le Vicariat de San Marco-Estuaire (patriarche de Venise).

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se situe dans le Sestiere de Cannaregio. La façade Sud donne sur le Campo San Felice, la façade Est s'ouvre sur le fontameta San Felice bordé par le rio San Felice. Au nord elle est voisine du Palazzo Mora.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'origine ancienne (Xe siècle), elle a été commandée par la famille patricienne Gallina, même si le premier document qui mentionne son existence remonte à 1177.

Elle a été consacrée le par le patriarche de Caorle et de Jesolo après avoir été profondément transformée.

Elle a été entièrement reconstruite en 1531, car à cette époque de Venise a vu un grand renouveau, inspiré par le style de Mauro Codussi.

Description[modifier | modifier le code]

Extérieur[modifier | modifier le code]

La dernière reconstruction date de 1531. La façade principale est divisée en trois par des pilastres à chapiteaux corinthiens.


Intérieur[modifier | modifier le code]

L'intérieur dispose d'une croix grecque, avec quatre piliers soutenant les voûtes à la croisée de la grande coupole centrale. Le tableau du retable qui représente "le Christ et deux dévots" est de Domenico Passignano.

Parmi les œuvres se trouve le Saint-Demetrius armé et un dévot, le premier ouvrage attribué à Tintoret (1547 environ).

Dans l'église se trouve une plaque qui commémore le baptême de Carlo Rezzonico, le futur pape Clément XIII, qui a eu lieu le .

Ici a vécu le héros du Siège de Famagouste (Chypre), Marco Antonio Bragadin écorché vif par les Turcs en 1571.

L'orgue,au dessus des fonts baptismaux, est l'oeuvre des facteurs d'orgue Antonio et Agostino Callido en 1822.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :