Église Sainte-Marie de Riquer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir église Sainte-Marie et Riquer.

Église Sainte-Marie de Riquer
L'église Sainte-Marie de Riquer
L'église Sainte-Marie de Riquer
Présentation
Style dominant Art roman
Protection Logo monument historique Classé MH (1954, fresque)
Logo monument historique Classé MH (1983, bâtiment)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Ville Catllar
Coordonnées 42° 37′ 55″ nord, 2° 25′ 35″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Sainte-Marie de Riquer

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Église Sainte-Marie de Riquer

L'église Sainte-Marie de Riquer est une église romane située à Catllar, dans le département français des Pyrénées-Orientales[1]. Le bâtiment est classé monument historique en 1983 sous le nom de chapelle Notre-Dame-du-Riquier[2], il héberge une Vierge à l'Enfant en majesté entourée de deux anges, fresque monumentale également classée monument historique en 1954[3].

Situation[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Le portail de l'église

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'église est citée en 968 et 1011 (eccl. B. Mariae). On trouve une mention du prieuré en 1435 (prioratus de Riquerio)[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Sainte-Marie de Riquer est mentionnée dans les bulles pontificales de 968 et 1011. À cette époque, elle dépend de l'abbaye Saint-Michel-de-Cuxa. Le bâtiment doit, au cours du XIe siècle, être reconstruit. Un laïc nommé Bernard prend les dépenses à sa charge. Il en résulte un conflit entre Bernard, les prêtres de l'église Saint-André de Catllar et les moines de Saint-Michel-de-Cuxa, conflit qui est réglé par l'évêque d'Elne en faveur des religieux, ce qui permet à la communauté religieuse de cette église de rester dans l'influence de Saint-Michel-de-Cuxa. L'église est consacrée le 3 avril 1073. L'acte de consécration relate ce conflit[1].

L'édifice a subi peu de modifications depuis 1073. L'église est décorée de fresques, sans doute dans la deuxième moitié du XIIe siècle[1].

L'église devient le siège d'un prieuré à partir du XVe siècle, mais toujours sous la dépendance de l'abbaye Saint-Michel-de-Cuxa[4].

En 1955, lors d'une restauration, une fresque représentant Marie tenant Jésus sur les genoux est découverte[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]