Église Sainte-Marie de Lebeña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Santa María de Lebeña
Image illustrative de l’article Église Sainte-Marie de Lebeña
Présentation
Nom local Iglesia de Santa María de Lebeña
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Santander
Début de la construction IXe siècle (924 ?)
Fin des travaux IXe siècle
Style dominant Art de repeuplement
Protection Classée BIC (1893)
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Cantabrie Cantabrie
Commune Cillorigo de Liébana
Coordonnées 43° 12′ 56″ nord, 4° 35′ 26″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Cantabrie

(Voir situation sur carte : Cantabrie)
Église Santa María de Lebeña

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Église Santa María de Lebeña

Santa María de Lebeña est une petite église mozarabe du Xe siècle, entourée de peupliers et dominée de hautes falaises. Elle a été classée monument national le 27 mars 1893.

Présentation[modifier | modifier le code]

Traditionnellement on attribue la fondation de Sainte María en l’an 924 au Comte de Liébana, don Alfonso et de doña Justa.

Le caractère de plan en carrés, ou plutôt en rectangles, s'observe de façon évidente à Lebeña, Dans un rectangle dont les côtés sont à peu près égaux, s'inscrivent neuf rectangles plus petits et de dimensions légèrement différentes.

Trois autres surfaces, également rectangulaires, la centrale plus large que les autres, viennent s'ajouter à l'un des côtés : elles forment les chapelles. Ces trois surfaces ressortent à l'extérieur, et forment une série d'angles en s'unissant à la partie principale du plan, ainsi que du côté du chevet de la chapelle centrale.

Plusieurs surfaces en demi-cercle allongé s'appuient au carré central que délimite une série de colonnes, de bois circulaire, accotées à des pilastres.

Le caractère labyrinthique de cette planimétrie n'est pas aussi marqué qu'à Santa María de Melque, mais on retrouve encore la tendance à employer des formes rectangulaires, et à subdiviser les plans en surfaces plus petites et relativement fermées.

Il n'y a pas non plus à Lebeña une direction unique, donnant une sensation de fuite, ni un espace qui se distingue des autres par sa grandeur ou par sa situation dans l'ensemble de la construction.

La belle facture des chapiteaux, ou l'on retrouve des motifs de l'art wisigoth, une frise avec des figures végétales.

Le porche méridional par lequel on accède à la nef et la sacristie adossée à la paroi nord sont d'époque postérieure à l'église. La tour-clocher est de facture très récent (XXe siècle).

Protection[modifier | modifier le code]

L'église fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d'intérêt culturel depuis le [1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base BIC du ministère espagnol de la Culture sous le nom Iglesia de Santa María et le n° de référence RI-51-0000064.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]