Église Sainte-Marie-Madeleine (Jérusalem)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Sainte-Marie-Madeleine.
Église Sainte-Marie-Madeleine
Vue de l'église.
Vue de l'église.
Présentation
Nom local Храм Марии Магдалины
Culte Orthodoxe
Type Église
Début de la construction 1885
Fin des travaux 1888
Architecte David Grimm
Site web www.jerusalem-mission.org/convent_magdalene.htmlVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays Drapeau d’Israël Israël
Région Jérusalem
Coordonnées 31° 46′ 44″ nord, 35° 14′ 28″ est

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Église Sainte-Marie-Madeleine

L’église Sainte-Marie-Madeleine, en russe Храм Марии Магдалины, Khram Marii Magdaliny, est une église orthodoxe russe située sur le mont des Oliviers, près du jardin de Gethsémani, à Jérusalem.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’église est dédiée à sainte Marie-Madeleine, disciple de Jésus qui aurait été la première à l’avoir vu après sa résurrection (Marc 16:9).

L’église a été construite entre 1885 et 1888 par David Grimm sur ordre du tsar Alexandre III de Russie afin d’honorer sa mère, l’impératrice Maria Alexandrovna. Le bâtiment est construit dans le style traditionnel russe des XVIe et XVIIe siècles et possède sept dômes dorés en forme d’oignon.

Un couvent lié à l’église est situé dans la vallée du Cédron.

Nécropole[modifier | modifier le code]

Les corps de la grande-duchesse Élisabeth Féodorovna et de sa domestique Varvara Yakovleva[1] ont été enterrés dans l’église plusieurs années après leur assassinat par les Bolcheviks.

La princesse Alice de Grèce, née Battenberg, nièce de la grande-duchesse Élisabeth et mère du duc d’Édimbourg, est également enterrée dans l’église.

Détail de la façade.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :