Église Sainte-Lucie de Metz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Église Sainte-Lucie (Metz))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Sainte-Lucie de Metz
Image illustrative de l’article Église Sainte-Lucie de Metz
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Évêché de Metz
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XVIIIe siècle
Style dominant roman
Protection  Inscrit MH (1991)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Moselle
Ville Metz
Coordonnées 49° 07′ 34″ nord, 6° 13′ 05″ est
Géolocalisation sur la carte : Metz
(Voir situation sur carte : Metz)
Église Sainte-Lucie de Metz
Géolocalisation sur la carte : Moselle
(Voir situation sur carte : Moselle)
Église Sainte-Lucie de Metz
Géolocalisation sur la carte : Lorraine
(Voir situation sur carte : Lorraine)
Église Sainte-Lucie de Metz
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Sainte-Lucie de Metz

L’église Sainte-Lucie est un édifice de culte catholique dans le quartier de l’ancien village de Vallières, aujourd’hui intégré à Metz. Elle est consacrée à sainte Lucie, patronne des aveugles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier édifice, situé à l’actuel 30 rue Jean-Pierre Jean, est construit dès le XIe siècle. La tour-clocher est un témoignage de l’architecture romane du XIIe siècle : elle a deux étages avec deux petites fenêtres jumelles à plein cintre et des meneaux à chapiteau ornementé ; les arceaux s’arrêtent à la saillie de l’abaque au lieu de s’arrêter à celle du chapiteau[1]

L’église Sainte-Lucie est transformée et agrandie en 1760 d’après les plans de l’architecte Tellier : le chœur sous le clocher est placé au nord dans l’ancien cimetière et la nef est agrandie et dirigée vers le sud[2].

L’ancien chœur a une voûte ogivale (nervures boudinées avec tiges en forme de poire), clef de voûte ; les nervures posent sur des consoles, les dernières portent les voûtes ogivales à panneaux. Le grand arc triomphal repose sur deux piliers à chapiteaux rectangulaires adossés au mur, dont l’un est orné de treillis. Du côté ouest, se trouve l’antique apis demi-circulaire avec un soubassement très en saillie, de forte lisène et moulures boudinées[1].

La tour-clocher et l’ancien chœur ont été inscrits à l’inventaire supplémentaires des monuments historiques le 22 octobre 1991[2].

Notes[modifier | modifier le code]