Église Saint-Théodulphe de Gronard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Théodulphe de Gronard
Image illustrative de l’article Église Saint-Théodulphe de Gronard
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église fortifiée
Protection Logo monument historique Classé MH (1995)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Commune Gronard
Coordonnées 49° 47′ 33″ nord, 3° 53′ 00″ est[2]
Géolocalisation sur la carte : Aisne
(Voir situation sur carte : Aisne)
Église Saint-Théodulphe de Gronard
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Théodulphe de Gronard

L'église Saint-Théodulphe de Gronard est une église fortifiée[3] qui se dresse sur la commune de Gronard dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

L'église fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Situation[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Théodulphe de Gronard est située dans le département français de l'Aisne sur la commune de Gronard.

Histoire[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Chœur et transept en pierre blanche, nef de brique, façade flanqué de deux tourelles circulaires d'angles, portail plein cintre, dessins de briques vitrifiées, meurtrières. Le clocher est une grosse tour carrée construit en briques.

Reliques de saint Thiou, ou Théodulphe, ermite en ce lieu au VIe siècle.

Galerie: extérieur de l'église[modifier | modifier le code]

Galerie: intérieur de l'église[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église », notice no PA00115691, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées vérifiées sur Géoportail.
  3. Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, Strasbourg, Éditions Publitotal, , 28e éd. (1re éd. 1979), 1304 p. (ISBN 2-86535-070-3, OCLC 1078727877), p. 591.
  4. Clochers et donjons de Thiérache par P. Versheren, curé de Wimy.(aucune date et aucune autre mention)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]