Église Saint-Sauveur de Saint-Malo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Sauveur de Saint-Malo
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Fondation
Architecte
Patrimonialité
Localisation
Pays
Commune
Adresse
rue Saint-Sauveur (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

L’église Saint-Sauveur de Saint-Malo, dite aussi chapelle Saint-Sauveur, ancienne chapelle de l’Hôtel-Dieu, est un édifice religieux de la commune de Saint-Malo, dans le département d’Ille-et-Vilaine en région Bretagne, aujourd'hui désaffectée et devenu un lieu de manifestations culturelles.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église se trouve au sud-ouest de Saint-Malo intra-muros, au 8, rue Saint-Sauveur.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église actuelle fut reconstruite par l'architecte Thomas Poussin entre 1738 et 1744, dont l'ingénieur Siméon Garangeau dessina les plans. Les travaux furent suivis par l'architecte Michel Marlon. Elle fut réalisée sur les plans de l'ancienne chapelle de l'Hôtel-Dieu, dont elle fermait un des côtés de la cour. Cet Hôtel-Dieu fut fondé en 1253 par l'évêque Geoffroy et installé près de l'église Saint-Thomas (actuelle place Vauban), qui lui fut annexée. Il fut transféré en 1607 à l'emplacement du sanitat (actuelle rue Saint-Sauveur).

Elle est le seul vestige de l'Hôtel-Dieu qui fut détruit durant la Seconde Guerre mondiale lors des bombardements de 1944. Celui-ci ne ne fut pas reconstruit, mais remplacé par un groupe de deux immeubles. Inscrite au titre des monuments historiques depuis le [1], l'église désaffectée fut restaurée et accueille à présent des manifestations culturelles depuis 1974[2].

Concerts[modifier | modifier le code]

  • 2010 : concert d'ouverture de la deuxième édition du festival Classique au Large le par l'orchestre d'harmonie de Saint-Malo, dirigé par Alexandre Damnianovitch.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Marin Marie, 150 œuvres, toiles, dessins, objets de juillet au .
  • 2011 : Daniel Lindé, jusqu'au .
  • 2013 : exposition posthume d'environ 200 œuvres d'André-Aleth Masson (1919-2009), jusqu'au .
  • 2013-2014 : Sophie Ladame, 240 œuvres, de à .
  • 2014 : exposition de 100 œuvres choisies parmi les 400 personnes fréquentant la trentaine d'ateliers d'arts de la cité malouine, d'avril à mai.
  • 2014 : Les Mondes de Gotlib, du au .
  • 2014 : Le Biscuit de mer, jusqu'au .
  • 2015 : Jan Voss, Traverser, 43 œuvres, du au .
  • 2016 : Sophie Chédeville, Humanation de l'âme, jusqu'au .
  • 2016 : Transfigurations, 80 œuvres de Valerio Adami, jusqu'au .
  • 2017 : Tom Togol, du au .
  • 2017 : Ville et mer, sélection d'œuvres de 17 peintres, plasticiens et photographes provenant du Fonds régional d'art contemporain de Bretagne, invités par la Ville de Saint-Malo, du au .
  • 2017-2018 : Contemplations, art sacré, 26 chefs-d'œuvre du XVIe au XVIIIe siècle classés monuments historiques provenant de différentes églises bretonnes.
  • 2018 : Spirou fête ses 80 ans, organisée par le festival Quai des bulles, du au .
  • 2019 : Étienne Blandin (1903-1991), peintre de la marine, rétrospective de 167 œuvres, du au .
  • 2019 : Eugène Grandin, 86 œuvres, jusqu'en juillet.
  • 2019 : Le Sillage, œuvres de Franco Salas Borquez, 40 toiles et quelques bas-reliefs, de novembre au .
  • 2020 : A Cappella, œuvres de Seth, du au .
  • 2021 : Même le silence, aquarelles d'Yvan Salomone, du au .
  • 2021-2022 : Dodik, une vie d'artiste, rétrospective de l'œuvre de la céramiste Dodik Jegou, du au .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Petout (préf. André Mussat), Hôtels et maisons de Saint-Malo : XVIe-XVIIe-XVIIIe siècles, Paris, Picard, , 256 p. (ISBN 2-70840133-5, BNF 34841129).

Articles connexes[modifier | modifier le code]