Église Saint-Rémi de Gif-sur-Yvette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Rémi.

Église Saint-Rémi
Image illustrative de l’article Église Saint-Rémi de Gif-sur-Yvette
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux XVe siècle
Style dominant Roman et Gothique
Protection  Inscrit MH (1938)
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Essonne
Ville Gif-sur-Yvette
Coordonnées 48° 42′ 10″ nord, 2° 08′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Rémi

L'église Saint-Rémi est une église paroissiale de confession catholique, dédiée à l'évêque Remi de Reims, située dans la commune française de Gif-sur-Yvette et le département de l'Essonne.

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation de l'église Saint-Rémi dans l'Essonne.
Église Saint-Rémi
Voir l’image vierge
Localisation de l'église Saint-Rémi dans l'Essonne.

L'église Saint-Rémi est construite sur le versant nord de la vallée de l'Yvette, un peu en aval de la confluence entre l'Yvette et la Mérantaise, dominant l'actuel centre-ville, sur la place de l'église qui marque l'intersection entre la rue Neuve, la rue Gustave Vatonne, la rue Alphonse Pécard et la rue Henri Amodru.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église originelle fut édifiée au XIIe siècle, puis remaniée au XVe siècle après avoir été ravagée au cours de la guerre de Cent Ans. Elle bénéficia ensuite d'une restauration au XIXe siècle. En 1859, Napoléon III offrit à la paroisse un Ecce Homo peint par Louis Dauberon en 1800.

Elle fut classée au titre des monuments historiques le [1] et bénéficia d'une campagne de restauration en 1988.

Description[modifier | modifier le code]

L'église est construite en meulière et grès dans un style roman, complété ensuite par un style gothique du fait de la restauration au XVe siècle et néogothique à cause de celle du XIXe siècle. Le clocher à contreforts et baies géminées à conserver un style roman, le reste du bâtiment est majoritairement gothique. L'édifice présente un plan particulier, la nef orientée d'ouest en est mais dont le portail est aménagé sur la façade méridionale, présentant quatre pignons distincts soutenus par des contreforts. Quatre baies sont percées sur chaque façades latérales de la nef et une plus importante sur le chevet plat.

La nef est sommée par quatre voûtes d'ogive soutenue par des piliers à chapiteaux cubiques séparant les bas-côtés[2].

À l'intérieur se trouve sur le haut des piliers la litre funéraire des seigneurs de Mérault qui possédèrent le domaine de Gif entre 1657 et 1767. À proximité se trouve aussi la croix de consécration datant de juillet 1561[3]. L'église est décorée d'une Vierge à l'Enfant en bois du XVIIIe siècle[4], et de stalles en bois sculpté du XVe siècle[5], classée monuments historiques depuis le [6].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]