Église Saint-Pierre de Montdidier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Pierre.

Église Saint-Pierre
Le portail de l'église
Le portail de l'église
Présentation
Type église paroissiale
Architecte Chaperon, maître-maçon de la cathédrale de Beauvais
Style dominant gothique flamboyant
Protection Logo monument historique Classé MH (1920)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Montdidier
Coordonnées 49° 38′ 46″ nord, 2° 34′ 06″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Pierre de Montdidier

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint-Pierre de Montdidier

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Église Saint-Pierre de Montdidier

L'église Saint-Pierre est une église catholique située à Montdidier, en France[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre dont le début de la construction remonte aux années 1460 est restée inachevée au XVIe siècle.

Le portail de style gothique flamboyant a été élevé en 1538 par Chaperon, maître maçon de la cathédrale de Beauvais[2].

La ville de Montdidier ayant été presque totalement détruite en 1918, l'église Saint-Pierre a été restituée à l'identique durant l'entre-deux-guerres.

L'édifice a été classé au titre des monuments historiques en 1920[1].

Description sommaire[modifier | modifier le code]

Le plan de l'église est semblable à celui d'une église halle mais les voûtes sont assez basses.

L'édifice ne comporte pas de transept et les collatéraux sont d'une hauteur inhabituelle. Les voûtes basses datent de 1460.

Dans le bas-côté nord, se trouve le gisant de Raoul de Crépy, comte de Montdidier mort en 1074 datant du premier quart du XIVe siècle et une mise au tombeau du XVIe siècle où on décèle une influence italienne.

Dans le bas-côté sud se trouve la cuve baptismale, en pierre noire de Tournai, du XIIe siècle, décorée d'arcatures et de motifs de vigne.

Dans le chœur se trouve un beau Christ roman[3]. L'église a gardé, en outre, une chaire, une cloche, une tribune d'orgue et une verrière du XVIe siècle[4].

Les boiseries, confessionnaux et autels secondaires ont été réalisés dans l'entre-deux-guerres.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Seydoux, Eglises de la Somme, Paris, Nouvelles Editions latines, 1973.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église Saint-Pierre », notice no PA00116203, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Philippe Seydoux, Eglises de la Somme, Paris, Les Nouvelles Editions latines
  3. Guide bleu Picardie, Paris, 1993, Hachette Livre
  4. culture.fr base Mérimée