Église Saint-Pierre de Marennes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Pierre.
Église Saint-Pierre de Marennes
Marennes5.jpg
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Charente-Maritime
voir sur la carte de Charente-Maritime
Red pog.svg

L'église Saint-Pierre est une église catholique située à Marennes, en France[1]. L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1840.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français de la Charente-Maritime, sur la commune de Marennes. Elle se trouve dans le centre historique de la ville à côte d'une grande place. L'église Saint-Pierre, avec son clocher de 85 mètres de haut, domine toute la ville et tout le bassin de Marennes-Oléron.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église possède le plus haut clocher de la Charente-Maritime.

Les origines de cet imposant sanctuaire remontent au moins au début du XIe siècle, comme l'atteste sa mention dans l'acte de donation fait par le duc d'Aquitaine Geoffroy Martel à l'abbaye aux dames de Saintes, en 1047[2].

Après les affres de la longue guerre de Cent Ans, l'édifice est entièrement reconstruit entre le milieu du XIVe siècle et le XVe siècle dans le style gothique flamboyant. Son clocher-porche date de cette époque et témoigne de la splendeur de l'église et de la richesse de la ville à cette époque.

Durant les guerres de religion, l'église sert de citadelle aux catholiques, assiégés par des troupes protestantes[3], mais, à la fin du conflit inter-religieux, l'édifice est totalement ruiné. Seul le clocher est préservé. Les vestiges de l'ancienne église sont démolis en 1600. Les travaux de reconstruction débutent deux ans plus tard : ils dureront jusqu'en 1776.

L'édifice actuel, de style classique, est formé d'une nef unique de cinq travées, bordée de chapelles latérales surmontées de tribunes avec balustrades. La nef est prolongée par un chœur de deux travées, éclairé de profondes baies pourvues de vitraux au XIXe siècle. Les fresques, endommagées, datent également de cette période[4]. Les voûtes, réalisées au XVIIIe siècle sont en anse de panier.

À l'intérieur se trouvent plusieurs ex-voto d'inspiration marine, une statuaire constituée entre le XVIIIe siècle et le XXe siècle ainsi qu'un orgue de chœur datant du XVIIIe siècle. Cet instrument, toujours en état de marche, a été classé aux monuments historiques en 1986. L'église fut siège d'archiprêtré : la liste des titulaires de cette charge se trouve à l'entrée du sanctuaire.

L'élément le plus remarquable de l'église est son clocher, visible des kilomètres à la ronde, et dont les dimensions s'expliquent par la nécessité de servir d'amer. Il s'apparente à la flèche de la basilique Saint-Eutrope de Saintes.

L'église est classée monument historique depuis 1840[5], grâce aux soins avisés de Prosper Mérimée, alors Inspecteur des monuments historiques pendant la Monarchie de Juillet[6].

Le clocher de l'église Saint-Pierre, avec une hauteur impressionnante de 85 mètres et accessible par 289 marches, a également la particularité d'être le plus élevé de tous les édifices religieux du département de la Charente-Maritime. Il est non seulement l'emblème de la ville de Marennes, mais l'un des monuments historiques les plus visités de la cité.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Église Saint-Pierre », notice no PA00104789, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. in Le Patrimoine des communes de la Charente-Maritime, éditions Flohic
  3. Source : Site officiel Marennes-Île d'Oléron
  4. in L'église de Marennes à la lumière de l'histoire, par André Baudrit, éditions de la lucarne ovale
  5. Église Saint-Pierre : Site de la mairie
  6. C'est également lui qui préserva l'arc de triomphe de Saintes d'une destruction assurée