Église Saint-Pierre de Jarnac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Pierre.
Église Saint-Pierre de Jarnac
Jarnac eg4.JPG
Présentation
Type
Style
Roman
Construction
XIIIe siècle
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Pierre est une église catholique d'architecture romane située à Jarnac, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français de la Charente, 16, dans le centre historique de la ville de Jarnac.

Historique[modifier | modifier le code]

Eglise du prieuré Saint-Pierre qui appartenait à l'abbaye Saint-Cybard d'Angoulême (VIIIe siècle). Les Bénédictins puis les chanoines réguliers augustins s'y succédèrent au IXe siècle. Le déclin fut sensible au début du XVe siècle. L'édifice préroman a laissé quelques traces d'un petit appareil régulier cubique dans les murs de la nef. Une église avec façade romane fut édifiée au XIIe siècle. La façade fut remplacée au XIXe siècle par une élévation à arcatures de style néo-roman. Au XIIIe siècle, une crypte carrée et un chœur à chevet plat furent rajoutés à l'édifice précédent. Le clocher roman fut surmonté d'un étage élancé. Après l'incendie des voûtes en 1562, l'église fut restaurée au XVIIe siècle. Une chapelle fut construite au nord du chœur. La nef fut revoûtée en briques en 1847-1849. À la même époque, le chœur fut restauré par l'architecte Demenieux qui rétablit la grande baie. En 1874-1875, E. Warin bâtit la chapelle sud et une sacristie. L'édifice est de plan rectangulaire. La nef est voûtée d'arêtes et le chœur d'ogives. La travée carrée du clocher, accolée à la troisième travée de la nef côté nord, est sous coupole sur pendentifs. La crypte se divise en quatre compartiments à partir d'un pilier central. Elle est voûtée d'ogives et conserve des peintures murales.[2]

Sa crypte Saint-Michel du XIIe siècle est classée aux Monuments Historiques, lieu de sépulture des seigneurs de Jarnac, tout au moins à partir du XVe siècle celui des Chabot.[3]

Guy Chabot, seigneur de Jarnac

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1945, puis inscrit en 1992[4].

Communauté actuelle[modifier | modifier le code]

Le Père Robert est chargé de la paroisse de Jarnac, qui relève du diocèse d'Angoulême[5]. Messe tous les dimanches à 11h. Organisation de concert sur l'orgue allemand du XIXe, entraide. La communauté tisse des liens anciens avec la communauté du temple protestant de Jarnac, dont les membres descendent des hugenots du XVIe siècle, importants en Charente (proximité de la place de sûreté de La Rochelle).

Personnalités[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]