Église Saint-Pierre de Châteloy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Saint-Pierre de Châteloy
Hérisson (Allier) Eglise de Chateloy (2).jpg
Présentation
Destination initiale
Église paroissiale
Destination actuelle
Lieu de culte
Style
roman
Construction
XIIe siècle
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Allier
voir sur la carte de l’Allier
Red pog.svg

L'église Saint-Pierre est une église située à Hérisson, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le village de Châteloy, dépendant de la commune d'Hérisson, dans le département de l'Allier. Elle se trouve sur un éperon rocheux dominant le cours de l'Aumance, au nord-ouest du bourg d'Hérisson.

Le site de Châteloy est un éperon barré qui a été occupé à l'époque romaine (oppidum de Cordes).

Historique[modifier | modifier le code]

Un lieu de culte existait à cet endroit dès l'époque gauloise. Déjà éprouvée par la grande invasion de 257, la ville de Cordes fut détruite par les Wisigoths en 475 ; délaissée quelque temps, la localité subsista au Moyen Âge et reprit de l'importance comme paroisse chrétienne d'abord et comme siège d'un prieuré par la suite. Le nom de Châteloy remonte à l'appellation latine Castellum Oculi, à traduire par « Castel sur l'Œil », mais aujourd'hui ce n'est plus l'Œil, mais l'Aumance qui coule à ses pieds[2].

L'église Saint-Pierre a été construite au XIIe siècle et faisait partie d'un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de Saint-Cyran-en-Brenne.

L'église est vendue comme bien national à la Révolution et devient propriété privée ; elle fut acquise par Jean Gilberton le 26 germinal an VII. Son fils en fit don à la commune de Hérisson le 23 novembre 1852. Au milieu du XXe siècle, l'église était très délabrée ; la restauration a pu en être entreprise grâce aux recettes du festival de musique et aux subventions publiques.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques le 22 janvier 1909[1].

Peintures murales

Description[modifier | modifier le code]

La nef comporte quatre travées ; elle est voûtée en berceau. Le clocher carré à deux étages surmonte le collatéral unique qui borde la nef du côté nord. Des contreforts soutiennent l'édifice.

L'église est ornée de peintures murales du XIIIe siècle, reprises au XVe siècle. Les chapiteaux sont ornés de feuillages, d'oiseaux ou d'écailles.

Un cimetière se trouve au chevet de l'église.

Le festival de Musique en Bourbonnais[modifier | modifier le code]

Fondé en 1966, le festival offre un programme de musique de chambre. Chaque été, cinq ou six concerts sont donnés dans l'église[3]. L'un des objectifs du festival est d'apporter des ressources pour la restauration de l'église.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église de Chateloy », notice no PA00093116, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Le changement de dénomination provient d'une erreur du cartographe Cassini.
  3. Site du festival.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. Grégoire, « Châteloy », Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais, 1921, p. 118-125.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]