Église Saint-Pierre d'Ault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Pierre.

Église Saint-Pierre
L'église Saint-Pierre, vue générale
L'église Saint-Pierre, vue générale
Présentation
Type église paroissiale
Protection Logo monument historique Classé MH (1976)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Ault
Coordonnées 50° 06′ 02″ nord, 1° 26′ 54″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Pierre d'Ault

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint-Pierre d'Ault

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Église Saint-Pierre d'Ault

L'église Saint-Pierre d'Ault est une église catholique de style gothique des XIIIe et XIVe siècles située en Picardie maritime, en France[1].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1234, une chapelle castrale avait été érigée par la comtesse Adèle de Ponthieu.

En 1340-1341, Ide et Mathieu de Trie, comtes de Ponthieu font agrandir la chapelle qui devint l’église Saint-Pierre avec une nef de quatre travées.

Le mardi 10 juillet 1475, surnommé « mardi piteux », le roi Louis XI fit incendier la ville d'Eu. Ses habitants vinrent se réfugier à Ault. Peu après, la nef de l'église Saint Pierre fut agrandie de deux nefs latérales.

En 1579, une grande tempête anéantit la ville basse son église et le port. L'église Saint Pierre devint alors l’église principale d’une ville sans port.

Le clocher du XIVe siècle fut en même temps le beffroi de la ville.

En 1821, trois cloches y furent installées : Charlotte, Henriette et Louise.

L'édifice fut classé au titre des monuments historiques en 1976[1].

Description sommaire[modifier | modifier le code]

L’église est construite en damier de pierres blanches et silex, typique de la Picardie maritime.

  • Le chœur possède des colonnes avec les moulures du XIIIe siècle. Il a été remanié au XVIe siècle, en style gothique flamboyant.
  • Le grand vitrail central évoque la vie de saint Pierre.
  • La nef de style gothique primitif se compose de quatre travées, les voûtes sont en croisées d'ogives quadripartites retombant sur des culots décorés de feuillage. À la fin du XVe siècle, elle fut agrandie de deux collatéraux.
  • Le clocher du XIVe siècle a la forme d'une tour quadrangulaire. Le sommet plat est surmonté d'une tourelle de guet. En haut de la tour, des gargouilles ornent les quatre angles.
  • Les orgues ont été construits vers 1830-1840 vraisemblablement par pères Basiliens de l' abbaye de Valloires. Dans la seconde moitié du XIXème siècle (avant 1876) et Paul Deldine puis Félix Van den Brande effectuèrent d'importants travaux de restauration[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Charles Capronnier, Christian Corvisier, Bertrand Fournier, Anne-Françoise Le Guilliez, Dany Sandron, Picardie gothique, Tournai, Casterman, 1995 (ISBN 2 - 203 - 62 004 - 8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]