Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.
Église Saint-Pierre Saint-Paul
Image illustrative de l'article Église Saint-Pierre-Saint-Paul de Lille
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Lille
Début de la construction 1854
Fin des travaux 1857
Architecte Pierre Caloine
Style dominant Néo-roman
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Ville Lille
Coordonnées 50° 37′ 34″ nord, 3° 03′ 03″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Pierre Saint-Paul

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Église Saint-Pierre Saint-Paul

Géolocalisation sur la carte : Lille

(Voir situation sur carte : Lille)
Église Saint-Pierre Saint-Paul

L'église Saint-Pierre Saint-Paul est une église catholique construite au XIXe siècle, sur la place du marché de Wazemmes à Lille.

Sous l'église se trouve une crypte qui abrite trois clubs d'escrime de la ville, Vauban Lille, le LUC Escrime et l'association Les Gentilshommes de la Brette.

Ce site est desservi par la station de métro Gambetta.

Historique[modifier | modifier le code]

L’église actuelle succède à deux édifices antérieurs de la paroisse de Wazemmes dont la première mention figure dans la Charte de Baudouin V de 1066[1]. La première église composée de trois nefs, réparée à plusieurs reprises,  était située sur l’actuelle place Philippe de Girard[2].

Cette église fut vendue comme bien national en 1799 et détruite en 1802[3].

Une nouvelle église fut construite de 1821 à 1824 rue de l’Evêque (actuellement rue du Marché) au centre de la commune à égale distance des faubourgs de la Barre et de Paris (futur Moulins-Lille )[4].

Celle-ci étant devenue insuffisante en raison de l'accroissement rapide de la population, l’actuelle église fut édifiée peu avant l'intégration de Wazemmes à la ville de Lille en 1858 sur un terrain donné avec celui de la place par François Collette ancien Maire en 1853. 7 maisons furent détruites entre l’ancienne et la nouvelle église et une nouvelle rue ouverte, la rue Saint-Pierre et Saint-Paul[5].

L'église a été construite par l'architecte Pierre Caloine entre 1854 et 1857. Elle a depuis été plusieurs fois gravement endommagée, en particulier au cours des deux conflits mondiaux. En 1914, lors du siège de Lille, l’artillerie allemande a atteint son clocher. En 1940, une bombe allemande a pénétré par la toiture et a détruit les vitraux, les orgues et une large part du mobilier et des décors. Privée de toit, l'église est néanmoins restée ouverte au culte et sa reconstruction n'a été entreprise qu'au début des années 1950.

Construite sur le terrain d'une ancienne briqueterie, l'église dispose d'une vaste crypte initialement destinée à recevoir des sépultures. Mais ce ne fut jamais le cas et dans les années 1980 il a été décidé d'y installer une salle d'escrime.

Architecture[modifier | modifier le code]

La nef

Construite en briques rouges dans un style néo-roman, l'église est caractéristique du style nordiste des lieux de culte populaires que l'on retrouve par exemple dans l'église Saint-Martin d'Esquermes. Ses proportions sont assez imposantes, avec une longueur de 76 m, une largeur de 41 m, une hauteur sous voûte de 20 m (portée par 14 colonnes de 15 000 kg chacune) et une hauteur du clocher de 59 m (dont la croix de 3 m). Le tympan au-dessus de la porte principale représente le tétramorphe (les « 4 formes » en grec), qui associe quatre animaux aux quatre Évangélistes. L'église possède deux cloches, toutes deux datées de 1920, les cloches d'origine ayant été pillées par l'armée d'occupation allemande en 1917 pour en récupérer le métal.

Mobilier[modifier | modifier le code]

L'autel de saint Paul

Initialement dotée d’un riche mobilier intérieur, il a été largement détruit au cours de la Seconde Guerre mondiale. Seuls subsistent l'ancien maître autel et une dizaine de stalles. Deux statues des saints patrons de l'église, saint Pierre et saint Paul, à l'origine placées dans le chœur de part et d'autre du maître autel, ont également été préservées. Elles sont à présent disposées sous la tribune d’orgue.

Les orgues actuelles de l'église ont été réalisées par le facteur E. Muller et inaugurées le 1er mars 1959. Elles comprennent 3 claviers, 1 pédalier, 42 jeux et 2552 tuyaux.

L'autel de saint Paul est orné depuis 2010 d'un tableau, la conversion de saint Paul, par Jérôme Cartellier. Ce tableau avait été offert par l'empereur Napoléon III pour le maitre autel de la chapelle de la citadelle de Lille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alfred Salembier, Histoire de Wazemmes, Annales de la société d’études de la province de Cambrai Tome VI, (lire en ligne)
  2. Alfred Salembier, Histoire de Wazemmes, 1912, Annales de la société d’études de la province de Cambrai Tome VI (lire en ligne), p. 134
  3. Alfred Salembier, Histoire de Wazemmes, Annales de la société d’études de la province de Cambrai Tome VI, , 136 et suivantes p. (lire en ligne)
  4. Alfred Salembier, Histoire de Wazemmes, Annales de la société d’études de la province de Cambrai Tome VI, (lire en ligne), p. 366 et suivantes
  5. Alfred Salembier, Histoire de Wazemmes, Annales de la société d’études de la province de Cambrai Tome VI, , 388 et suivantes p. (lire en ligne), p. 388 et suivantes

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :