Église Saint-Paul de Reilhac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Paul de Reilhac
Image dans Infobox.
L'église Saint-Paul de Reilhac.
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Style
Construction
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
voir sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Dordogne
voir sur la carte de la Dordogne
Red pog.svg

L'église Saint-Paul est une église catholique située à Champniers-et-Reilhac, en France.

Cette église romane du XIIe siècle fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Paul est située à l'extrême nord du département de la Dordogne, en Périgord vert, dans le village de Reilhac, sur la commune de Champniers-et-Reilhac[1], en bordure de la route départementale 110.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette petite église, autrefois paroissiale, relevait de l'ancien diocèse de Limoges[1]. L'édifice roman, construit au XIIe siècle, a conservé son architecture d'origine mais sa voûte en berceau s'est écroulée[1]. L'église est classée au titre des monuments historiques le [1].

Les Templiers et les Hospitaliers[modifier | modifier le code]

Saint-Paul de Reilhac a appartenu aux chevaliers de l'ordre du Temple[2]. À l'époque du procès des Templiers, on trouve en effet Élie de Chalistrat, prêtre templier de l'église de Reilhac qui comparait devant le pape à Poitiers puis en à Paris[3]. À la suite de la dévolution des biens de l'ordre du Temple, Reilhac est réunie avec la commanderie de Milhaguet[4] (commune de Marval) puis au prieuré hospitalier de Bourganeuf.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'édifice est un rectangle orienté est-ouest que prolonge à l'est le chevet hémicirculaire[1].

L'entrée s'effectue au sud par un portail à cinq voussures qui donne accès à la nef à trois travées[5]. Le chœur est surmonté par le clocher carré[1].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Église Saint-Paul de Reilhac », notice no PA00082469, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 21 février 2013.
  2. Jean-Marie Allard, « Templiers et Hospitaliers en Limousin au Moyen Âge. État de la recherche et nouvelles considérations. », Revue Mabillon, no 14,‎ , p. 67-68,79 (lire en ligne)
  3. (la) Jules Michelet, Le procès des Templiers, vol. 1, Paris, Imprimerie nationale, coll. « Documents inédits sur l'histoire de France », , 681 p. (lire en ligne), p. 75,111
    (la): Helias de Chalhistrat presbyter curatus ecclesie de Relhatus Lemovicensis.
  4. Georges Guigue, Inventaire-Sommaire des archives départementales antérieures à 1790 : Rhône - Archives Ecclésiastiques - Série H - H1 à H 702 - Ordre de Malte -Langue d'Auvergne , t. I, (lire en ligne), p. 197 (H. 244.)
    Ce document comptable permet de connaître le nom des principales commanderies de la langue d'Auvergne au XIVe siècle: Charempnac, Relhac, Melhaguet et Esterdel.
  5. L'Église Saint-Paul de Reilhac sur le site officiel de Champniers-et-Reilhac, consulté le 21 février 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]