Église Saint-Ouen de Monteille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Église Saint-Ouen de Monteille
Église Saint-Ouen de Monteille (2).JPG
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Construction
Propriétaire
propriété de la commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Mézidon Vallée d'Auge
Coordonnées
Localisation sur la carte du Calvados
voir sur la carte du Calvados
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Ouen de Monteille est une église catholique située à Monteille, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français du Calvados, dans le petit bourg de Monteille, intégré à la commune Mézidon Vallée d'Auge depuis le [2] et dont le chef-lieu est à Mézidon-Canon.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice date du XIIe siècle[3]. Les ouvertures font l'objet de modifications et appartiennent au style flamboyant[3], sans doute remaniées au XVe[4].

Le porche en bois est supprimé au XVIIIe et remplacé alors par une tour[4].

L'édifice est inscrit au titre des Monuments historiques depuis le [1].

L'église a fait l'objet d'une restauration menée par la commune et une association, fondée en 2005, avec l'aide de la Fondation du Patrimoine[4], également épaulée par une mobilisation du département et de la réserve parlementaire. La commune a réglé 20 % de la somme finale de 200 000  consacrée au drainage, à l'assainissement et à la restauration de certains éléments mobiliers[5].

Architecture[modifier | modifier le code]

Selon Arcisse de Caumont « l'église de Mouteilles [sic] plait par son ensemble et ses proportions modestes, mais harmonieuses »[3].

L'édifice conserve de beaux éléments romans, ainsi de beaux modillons sculptés[4]. Arcisse de Caumont indiquait qu'une ouverture appartenait encore au style originel[3].

La nef et le chœur ont la même largeur[6].

La tour est couronnée par un toit pyramidal octogonal[6]. Arcisse de Caumont note un portail récent précédé d'un porche en bois pourvu de traces d'une litre funéraire[6]. Il note également dans la nef une voûte en bois « parfaitement conservée et d'une grande élégance » menacée par un projet de voûte en plâtre, « acte de vandalisme et de mauvais goût »[7].

Arcisse de Caumont note la présence d'un autel moderne et de deux autres autels de part et d'autre de l'arc triomphal[8]. Le maître-autel est datée du XVIIIe et comporte un tableau de l'Ascension. Un des autels latéraux comporte une représentation de l'Annonciation[4].

La voûte de la nef conserve des caissons peints[4].

L'édifice abrite des statues du XIXe et une représentation de saint Ouen datée du XVe[4].

icône image Images externes
Vue générale
Façade

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église Saint-Ouen de Monteille », notice no PA00111559, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. « Recueil des actes administratifs des services de l'État dans le Calvados », sur http://www.calvados.gouv.fr/, (consulté le 26 septembre 2016).
  3. a b c et d Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 5 : Arrondissement de Lisieux, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 405
  4. a b c d e f et g Église Saint-Ouen de Monteille sur le site lepaysdauge.org
  5. Un concert pour remercier les donateurs qui ont oeuvré pour l'église, ouest-france.fr, 30 septembre 2013
  6. a b et c Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 5 : Arrondissement de Lisieux, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 406
  7. Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 5 : Arrondissement de Lisieux, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 406-407
  8. Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 5 : Arrondissement de Lisieux, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 407

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]