Église Saint-Matthieu de Colmar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Matthieu.

Église Saint-Matthieu de Colmar
Image illustrative de l’article Église Saint-Matthieu de Colmar
Présentation
Début de la construction XIVe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1948, ancienne église)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Haut-Rhin
Commune Colmar
Coordonnées 48° 04′ 38″ nord, 7° 21′ 38″ est

Géolocalisation sur la carte : Colmar

(Voir situation sur carte : Colmar)
Église Saint-Matthieu de Colmar

Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin

(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Église Saint-Matthieu de Colmar

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Matthieu de Colmar

L'église Saint-Matthieu (ancienne église des Franciscains, puis église protestante Saint-Matthieu) est un monument historique situé à Colmar, dans le département français du Haut-Rhin.

Du fait que ses remarquables qualités phoniques, elle accueille tous les ans un festival international de musique[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé Grand-Rue à Colmar.

Historique[modifier | modifier le code]

La nef de l'ancienne église franciscaine a été construite en 1292. La ville en devient propriétaire en 1543 et installe un hôpital dans les bâtiments conventionnels[2].

À la suite de la Réforme luthérienne, cet édifice est mis à disposition des protestants en 1575.

Le culte luthérien est interdit par les Jésuites entre 1627 et 1632, année où Gustaf Horn, général du roi de Suède, s’empare de la ville de Colmar et les chasse.

L'arc entre la nef et le chœur est murée en 1715 sur ordre du roi de France. Ce chœur est rendu aux protestants en 1937 mais le mur de séparation n'est détruit qu'en 1987[3].

Cette même nef a fait l'objet d'une restauration entre 1991 à 1997[4].

L'ancienne église fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le [5].

Architecture[modifier | modifier le code]

Des bâtiments de l'époque, il ne reste que la chapelle, affectée au culte protestant. Elle se compose d'un chœur long de 30 m et haut de 23, étroit mais largement éclairé par de grandes baies. La Nef, longue de 43 m, et les bas-côtés, réservés aux fidèles, sont séparés du chœur par un jubé[2].

Ce même jubé abrite un Christ en bois datant de fin XVe début XVIe siècle.

Les grandes orgues sont une œuvre de Silbermann créé en 1731 et sont classés à titre objet aux monuments historiques, le 23 septembre 1986 pour sa partie instrumentale et le 23 juin 1988 pour son buffet[6].

Les panneaux des balustrades et des tribunes sont décorés de peintures à l'huile[7].

Ses remarquables qualités acoustiques[8] lui permettent d'accueillir chaque année un festival international de musique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Peintures décorant la balustrade et la tribune de Jean-Baptiste Wulcken[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. office de tourisme de Colmar, « Audioguides », sur ot-colmar.fr (consulté le 28 janvier 2015)
  2. a et b Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck et Guy Bronner, Alsace : Dictionnaire des monuments historiques, Strasbourg, La Nuée Bleu, , 664 p. (ISBN 978-2-7165-0250-4), p. 82-83
  3. Bulletin officiel municipal : Le Point Colmarien, no 263, , page 30, consulté le 12 décembre 2018.
  4. « Église St Matthieu », sur paroisse-protestante-colmar.org (consulté le 28 janvier 2015)
  5. « Église protestante Saint-Matthieu, ancienne église des Franciscains », notice no PA00085367, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Orgue de tribune », notice no PM68000879, base Palissy, ministère français de la Culture
  7. « Eglise protestante Saint-Matthieu, ancienne église des Franciscains », sur actuacity.com (consulté le 28 janvier 2015)
  8. Gabriel Braeuner (photogr. Christophe Hamm), Colmar : un itinéraire à travers l'histoire, ID L'Edition, coll. « Guide découverte », , 128 p. (ISBN 2-913-30256-5 (édité erroné)), p. 17 (notice BnF no FRBNF39023528)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) J. Beuchot, Die ehemalige Franziskaner : jetzige Spitalkirche zu Colmar, Lechleiter, Colmar, 19XX, 59 p.
  • Église des Franciscains 1292, église protestante Saint Matthieu 1992 : 700 ans de vie spirituelle d'art et d'histoire : la bibliothèque du Consistoire protestant de Colmar (exposition Colmar, Koïfhus, 1992), BM, Colmar, 1992, 96 p. (ISBN 2907420062)
  • Marc Schaefer, Paulette Schuller, pasteur Maurice Bach, Gilbert Poinsot, Colmar (Haut-Rhin) : église protestante Saint-Matthieu : la restauration de l'orgue Silbermann, I.D. l'édition, Strasbourg, 2002, 22 p. (ISBN 2913302351)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :