Église Saint-Martin de Chantenay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Martin de Chantenay
Image illustrative de l’article Église Saint-Martin de Chantenay
Présentation
Culte Catholique romain
Type église paroissiale
Rattachement Diocèse de Nantes
Début de la construction 1759
Fin des travaux 1841
Style dominant Architecture néoclassique
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1990)
Géographie
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Ville Nantes
Coordonnées 47° 11′ 58″ nord, 1° 35′ 34″ ouest
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Martin de Chantenay
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Église Saint-Martin de Chantenay

L’église Saint-Martin de Chantenay est une église paroissiale située dans la ville de Nantes en France, plus précisément dans l’ancienne commune de Chantenay-sur-Loire et l’actuel quartier Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne. Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1990.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1756, la capacité de l'ancienne église étant insuffisante pour la population croissante[1], les États de Bretagne et le gouvernement du roi Louis XV de France décident de la reconstruction de l'église Saint-Martin[2]. Son plan, réalisé par l'architecte L. Laillaud la même année, est simple, son clocher recouvert d'un dôme d'ardoise[1]. L'ancienne église est abattue en 1759, la nouvelle est consacrée le [2].

Après la guerre de Sept Ans, la paroisse de Chantenay accueille une petite colonie d'Acadiens victime de déportation, qui s'installent, à partir de 1775, jusqu'à leur embarquement à destination de la Louisiane, en 1785. Durant cette période, les fidèles acadiens fréquentent l'église Saint-Martin[1].

Lors de la Révolution, l'édifice est désaffectée et en partie détruite. Elle est vendue, comme bien national, à M. Moustier. Après la Restauration, en 1833, l'abbé Jean Richard charge l'architecte Louis Gilée de concevoir le plan d'une nouvelle église, sur la base de l'ancienne. L'aménagement intérieur est dû au sculpteur Guillaume Grootaërs, qui achève son œuvre en 1836. Le clocher est érigé en 1839[2]. En 1841[3], l'édifice, agrandi, est achevé. L'architecte Louis Gelée lui donne son aspect actuel, respectant les normes de l'architecture néoclassique[1].

L'église fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques le [3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Flohic 1999, p. 705
  2. a b et c « Les églises nantaises - L'église Saint-Martin à Chantenay », sur le site de la mairie de Nantes (consulté le ).
  3. a et b Notice no PA00108844, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 11 février 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Flohic (dir.), Le Patrimoine des communes de la Loire-Atlantique, t. 2, Charenton-le-Pont, Flohic éditions, coll. « Le patrimoine des communes de France », , 1383 p. (ISBN 2-84234-040-X).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :