Église Saint-Lubin-et-Saint-Jean-Baptiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Lubin-et-Saint-Jean-Baptiste
L'église Saint-Lubin.
L'église Saint-Lubin est située place Jeanne-d'Arc, dans le centre-ville
Présentation
Culte catholique romain
Type église paroissiale
Rattachement diocèse de Versailles
Début de la construction 1868
Fin des travaux 1871
Architecte Anatole de Baudot
Style dominant néo-gothique
Protection  Inscrit MH (2003)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 48° 38′ 48″ nord, 1° 49′ 26″ est

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Église Saint-Lubin-et-Saint-Jean-Baptiste

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Lubin-et-Saint-Jean-Baptiste

L'église Saint-Lubin-et-Saint-Jean-Baptiste de Rambouillet est une église de style néo-gothique construite au XIXe siècle à Rambouillet, dans le département français des Yvelines et la région Île-de-France.

Elle honore Lubin de Chartres, le saint patron de la ville. L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques depuis 2003[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il y a trace, dès la fin du Xe siècle, d'une église située place René-Masson, près de l'emplacement de l'hôtel de ville actuel[2]. En 1847, le curé de la paroisse, Pierre Jouy, dénonce la taille insuffisante et le délabrement de l'église médiévale[3] ; en 1858, il exprime sa préférence pour l'emplacement d'un futur second édifice religieux[4].

Le 18 février 1860, le conseil municipal discute la création d'une nouvelle église. Le 15 décembre de la même année est voté à l'unanimité le principe de la construction ; une commission est créée avec pour mission de rechercher l'emplacement adéquat du nouveau bâtiment. Une surtaxe d'octroi devra financer le chantier. Après un premier projet confié à l'architecte Alexandre de Grigny et vivement critiqué par l’architecte du diocèse Hippolyte Blondel[3], un concours public est ouvert le 28 août 1864 ; il stipule que le coût de la construction est limité à 340 000 francs. Cinq propositions sont retenues par le jury (composé d'inspecteurs généraux des édifices diocésains), le 9 janvier 1865. Le 30 mai, le projet no 2, porté par Anatole de Baudot – élève de l'architecte Eugène Viollet-le-Duc –, est retenu ; le garde des sceaux approuve la décision le 3 juin[4].

Courant 1867 et 1868, des expropriations sont menées, notamment afin d'aménager les abords de la future église et la rue Napoléon, qui y mène. Le 23 juin 1867, l'adjudication des travaux, dont le coût est estimé à 400 000 francs, a lieu à l'hôtel de ville. La première pierre de l'édifice est posée le 14 avril 1868[4]. L'édifice paroissial est consacré le 5 septembre 1871 par Mgr Mabile, évêque de Versailles[1],[5]. En 1872, l'église de la place René-Masson est détruite[2].

Le coût de l'église est financé à hauteur de 100 000 francs par la cassette personnelle de l'empereur Napoléon III, 100 000 francs par le ministère des Cultes et 200 000 francs sont empruntés par la mairie[4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le 23 avril (ou 25 mai[6]) 1870, le ministre des Beaux-Arts commande à deux sculpteurs, François-Antoine Zoegger et Louis-Gustave Gaudran, deux statues de pierre représentant des anges musiciens, ensuite installées à l'arrière du chœur[3],[4].

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice no PA78000017, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Lorin 2008, p. 15 et 19
  3. a b c et d [PDF] « Dépliant destiné aux visiteurs », sur paroisserambouillet.fr (consulté le 27 décembre 2013)
  4. a b c d et e Lorin 2008, p. 367-371
  5. Raphaël Pinault, Rambouillet : de la grande à la petite histoire, Editions La Bruyère, (ISBN 2907861298), p. 119-121
  6. Notice no IM78000056, base Palissy, ministère français de la Culture
  7. Notice no IM78000064, base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]