Église Saint-Laurent de Turin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'église Saint-Laurent est une église de Turin. Elle était considérée comme l'église de la maison royale. Elle est située sur la Piazza Castello au côté du Palazzo Reale.

Histoire et description[modifier | modifier le code]

Emmanuel-Philibert de Savoie et son cousin Philippe II d'Espagne ont gagné la bataille de Saint-Quentin le , le jour de la Saint-Laurent. Ils ont promis qu'ils allaient construire, en cas de victoire, une église en son honneur. Le roi d'Espagne a érigé, quant à lui, une magnifique église en l'honneur du Saint, l'Escurial.

À Turin, incapable pour le moment de construire une nouvelle église, Emmanuel-Philibert donne le titre de San Lorenzo à une église déjà présente sur la Piazza Castello. Dans ce lieu s'est rendu Charles Borromée, au moment de son pèlerinage en Savoie, pour vénérer le Saint Suaire.

Un siècle plus tard, en 1634, la première église de pierre est posée. Elle est conçue par Ascanio Vittozzi, puis revue par Carlo di Castellamonte. Mais c'est avec l'arrivée de l'architecte Camillo-Guarino Guarini à Turin que les travaux vont de l'avant. Guarini y a travaillé de 1666 à 1680, lorsque, en présence de l'ensemble de la cour de Savoie, l'église a été consacrée le .

L'intérieur possède une copie de photo sur toile du Saint-Suaire, le linceul qui est présumé du Christ.

La structure de la coupole de ce cas d'école de l'architecture baroque (européenne), à ogives entrecroisée et couronnée, présente toutefois une grande similitude avec celle de la coupole de la mosquée du palais de l'Aljaferia (Saragosse, XIème siècle) et de la coupole du mirhab de la grande mosquée de Cordoue (Xème siècle).


Le dôme intérieur.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Architecture baroque à Turin

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de traduction[modifier | modifier le code]