Église Saint-Jean-le-Précurseur (Rostov-sur-le-Don)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Jean-le-Précurseur
Image illustrative de l'article Église Saint-Jean-le-Précurseur (Rostov-sur-le-Don)
Présentation
Nom local Церковь Святого Карапета / Դոնի Ռոստովի Սուրբ Կարապետ եկեղեցի
Culte Église apostolique arménienne
Début de la construction 1875
Fin des travaux 1881
Architecte V. V. Sazonov
Géographie
Pays Russie
Région Oblast de Rostov
ville Rostov-sur-le-Don
Coordonnées 47° 14′ 13″ nord, 39° 45′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : Russie

(Voir situation sur carte : Russie)
Église Saint-Jean-le-Précurseur

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Rostov

(Voir situation sur carte : Oblast de Rostov)
Église Saint-Jean-le-Précurseur

L’église Saint-Jean-le-Précurseur ou Sourb Karapet (en arménien : Սուրբ Կարապետ եկեղեցի, en russe : Церковь Святого Карапета) est une église arménienne de Rostov-sur-le-Don (oblast de Rostov). Construite de 1875 à 1881 sur le territoire du cimetière arménien de Nakhitchevan-sur-le-Don c’est la seule église arménienne de la ville[1] à n’avoir pas été démolie à l’époque soviétique[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1871 la noble arménienne Akoulina Aladjanian[3] décède et lègue sa fortune à la construction d’une église en pierre dédiée à saint Jean le Baptiste. Les travaux commencent en 1875 et l’église Saint-Jean-le-Précurseur est inaugurée le .

Le style de l’église est inspiré des églises traditionnelles arméniennes (basilique en forme de croix grecque avec une coupole centrale pointue)[4].

Seule de toutes les églises arméniennes de Nakhitchevan-sur-le-Don l’église Saint-Jean-le-Précurseur est la seule église historique a avoir été conservée.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L’église Sainte-Croix se trouvant à l’origine en-dehors de la ville.
  2. (hy) « Սուրբ Կարապետ եկեղեցի », sur imyerevan.com (consulté le 20 mars 2017).
  3. Parfois russifié en Aladjalova.
  4. (ru) « Нахичеванские Храмы », sur donvrem.dspl.ru (consulté le 20 mars 2017).