Église Saint-Georges d'Yvetot-Bocage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Georges d'Yvetot-Bocage
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Manche
voir sur la carte de la Manche
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Georges, dédiée à Georges de Lydda, est une église catholique située à Yvetot-Bocage, dans le département français de la Manche et la région Normandie.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le portail du XVe siècle, précédé d'un porche dont la voûte repose sur des culots sculptés aux symboles des évangélistes, donne dans une nef unique à voûte en berceau brisé, entièrement reconstruite au XVIIIe siècle. L'intérieur est rythmé par les quatre travées marquées par des arcs doubleaux et par les ouvertures encadrées par des arcs surbaissés reposant sur des piliers cruciformes engagés. Il existe également deux chapelles latérales de profondeur différentes, qui dateraient de 1645[1].

Reposant sur des colonnes gothiques, l'arc triomphal restauré au XVIIe siècle ou XVIIIe siècle s'ouvre sur un chœur à chevet plat, partie la plus ancienne puisque construite durant la première moitié du XIIIe siècle, d'après celui de la cathédrale de Coutances. Il est composé de deux travées aux voûtes sexpartites et aux colonnettes à chapiteaux végétaux dont l'une a été modifiée (colonnettes coupées et fenêtres bouchées) pour l'ouverture d'arcades de style gothique flamboyant sur les chapelles latérales. Le chevet est percé de trois baies[1].

Le clocher à toit en bâtière est collé à la seconde travée du chœur. Son accès se fait par un escalier à vis abrité dans une tourelle carrée adjacente[1].

Protections[modifier | modifier le code]

Chœur de l'église.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques depuis le [2].

Plusieurs mobiliers sont également classés au titre des monuments historiques :

  • une statue du XVIe siècle de la Vierge à l'Enfant en bois polychrome, recouvert d'un badigeon, classée le [3]
  • la chaire à prêcher du XVIIe et XIXe siècle, composée d'une cuve en calcaire sculpté et un ensemble abat-voix et couronnement en bois sculpté, peint et doré, classée le [4]
  • une statue de saint Laurent (84 cm) provenant de la Cour d'Yvetot, classée le [5].
  • une statue en pierre calcaire ou en terre cuite, représentant sainte Catherine d'Alexandrie. Datant de la seconde moitié du XVIe siècle, elle aurait été offerte par Catherine de Médicis à Antoine de La Luthumière, et classée le [6].
  • la poutre de gloire en bois sculpté, peint et doré et son Christ en bois polychrome, classée le [7].
  • un coffret (9,5 cm de largeur et de hauteur, 4,5 cm de profondeur), renfermant trois ampoules aux saintes huiles, réalisé en argent en 1784 par l'orfèvre Hugues Le Forestier, et classé le [8].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :