Église Saint-Denys-de-l'Estrée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Denis-de-l'Estrée
Image dans Infobox.
L'église Saint-Denys-de-l'Estrée.
Présentation
Type
Diocèse
Paroisse
Paroisse Saint-Denys-de-l'Estrée (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
XIXe siècle
Architecte
Construction
1864-1867
Religion
Patrimonialité
Logo monument historique Classé MH (1981, vitraux)
Logo monument historique Inscrit MH (1981, église et cryptes)
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Coordonnées

L'église Saint-Denys-de-l'Estrée, dite Église Neuve, est une église catholique située boulevard Jules-Guesde à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Elle fut construite par l'architecte Eugène Viollet-le-Duc. Cette église est inscrite au titre des monuments historiques depuis le  ; ses vitraux faisant l'objet d'un classement à la même date[1]. Le culte dépend du diocèse de Saint-Denis. Elle est consacrée à saint Denis. Elle est située dans l'axe de la basilique royale de Saint-Denis au bout de la rue de la République, et sa construction est contemporaine du chantier de restauration de la basilique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte postale de l'Église Saint-Denys-de-l'Estrée au début du XXe siècle.

À l'époque mérovingienne, une première église dédiée à saint Denis est construite sur la voie gallo-romaine, la Via Strata, origine du nom de « Estrée »[2].

En 834, les Miracula sancti Dyionisii (Miracles de Saint-Denis) citent l’église. A la fin du XIe siècle, on y trouve une école monastique. En 1131, lors de la fête de Pâques, le pape Innocent II s'y rend en procession. En 1137, Suger, abbé de Saint-Denis y établit un prieur et 12 religieux. En 1567, Claude Haton atteste que l'église est ruinée par les Guerres de Religion[3].

Toutes les églises de la ville sont détruites pendant la Révolution et les années qui suivent, sauf l’abbatiale et la chapelle du Carmel, celle-ci étant affectée au culte selon la Constitution civile du clergé puis fermée pendant la Terreur et rouverte à partir de 1795 comme église paroissiale. Celle chapelle devenant trop petite, la municipalité se décide à construire une église, et fait appel à Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc[4].


Prieurs[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église vue du boulevard de Châteaudun, aujourd'hui boulevard Jules-Guesde

Sa façade orientée vers l'est, se dresse dans l'axe de la Basilique.

Le grand orgue symphonique est réalisé par le facteur Merklin Schutz en 1868.

Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis le  ; ses vitraux faisant l'objet d'un classement à la même date[7].

Divers[modifier | modifier le code]

  • En , trois cents personnes de la coordination des sans papiers de Seine-Saint-Denis occupèrent l'église en soutien à l’action des sans-papiers grévistes de la faim de Lille[8].
  • Peu après les attentats du 13 novembre 2015 en France, l'église a été l'objet d'une intervention anti-terroriste[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]