Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Champagnole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Champagnole
Image illustrative de l’article Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Champagnole
Présentation
Culte Catholicisme
Type Église
Rattachement Diocèse de Saint-Claude
Début de la construction 1750
Fin des travaux 1755
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1994)
Géographie
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Ville Champagnole
Coordonnées 46° 44′ 45″ nord, 5° 54′ 32″ est
Géolocalisation sur la carte : Jura
(Voir situation sur carte : Jura)
Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Champagnole
Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté
(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Champagnole
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Champagnole

L’église Saint-Cyr et Sainte-Julitte de Champagnole est une église du XVIIIe siècle située à Champagnole dans le Jura, dotée d'un clocher à dôme à impériale (ou clocher comtois traditionnel de Franche-Comté). Elle est dédiée aux martyrs du IIIe siècle Sainte Julitte et à son fils Saint Cyr et est inscrite aux monuments historiques depuis 1994[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Entre 1750 et 1755 cette église est construite sur la place centrale de Champagnole, à côté de l'actuel Hôtel de Ville, à l'emplacement d'une église primitive du Ve siècle. Elle est agrandie de deux nefs latérales en 1789.

L’orgue est construit par le facteur d'orgue Marin Carouge en 1721 pour le couvent des Jacobins de Poligny. Il est classé aux monuments historiques depuis 1955.

Le retable de style baroque du XVIIe siècle est acheté en 1792 au couvent des Ursulines de Poligny après la suppression de ce dernier lors de la Révolution française. Il représente les martyrs du IIIe siècle Sainte Julitte et à son fils Saint Cyr et est classé aux monuments historiques depuis 1919.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]