Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette de Saint-Cirq-Lapopie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette de Saint-Cirq-Lapopie
Image illustrative de l'article Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette de Saint-Cirq-Lapopie
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Cahors
Début de la construction Seconde moitié du XIIe siècle
Fin des travaux XVIe siècle
Architecte Guillaume Capelle
Style dominant Roman
Gothique
Protection Logo monument historique Classé MH (1911)
Géographie
Pays France
Région Occitanie
Département Lot
Commune Saint-Cirq-Lapopie
Coordonnées 44° 27′ 54″ nord, 1° 40′ 12″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette de Saint-Cirq-Lapopie

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette de Saint-Cirq-Lapopie

Géolocalisation sur la carte : Lot

(Voir situation sur carte : Lot)
Église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette de Saint-Cirq-Lapopie

L'église Saint-Cirq-et-Sainte-Juliette est une église catholique située à Saint-Cirq-Lapopie, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français du Lot sur le territoire de la commune de Saint-Cirq-Lapopie.

Historique[modifier | modifier le code]

Saint-Cirq-Lapopie Église Saint-Cirq 3.JPG

L'église est dédiée à saint Cyr, déformé en Cirq, qui fut le plus jeune martyr de la chrétienté, et sa mère, sainte Julitte[2].

L'église a d'abord été la chapelle des seigneurs du lieu qui avaient construits leurs châteaux à côté, les familles de La Popie et la famille de Cardaillac. La chapelle date de la seconde moitié du XIIe siècle suivant un axe est-ouest.

Saint-Cirq-Lapopie a été le siège d'un archiprêtré avant le XIe siècle jusqu'à la Révolution. On connaît des archiprêtres de Saint-Cirq-Lapopie depuis 1231. L'archiprêtré a été uni au collège Pélegri de Cahors en 1416 dont le syndic est de droit l'archiprêtre.

Une nouvelle église paroissiale est construite et agrandie à l'emplacement de la chapelle en ne conservant que son abside romane. L'église est réalisée en changeant son orientation qui devient nord-sud. Cette construction commence dans la première moitié du XVIe siècle. En 1522, l'archiprêtre Ramon Fizamen obtient que les consuls contribuent au financement des travaux. Les travaux sont confiés au maître d'œuvre Guillaume Capelle. Ils sont interrompus par la mort de l'archiprêtre vers 1538. Les consuls reprennent les travaux et un bail à besogne est passé en 1548 pour la réparation du clocher et de la tour d'escalier. D'autres réparations sont faites en 1583-1585.

La famille de Rodorel de Conduché y fonde une chapellenie du Saint-Sépulcre, probablement avant 1553 et y élit sépulture.

L'édifice a été classé au titre des monuments historiques le [1].

Description[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sous la direction de Nicolas Bru, Archives de pierre. Les églises du Moyen Âge dans le Lot, p. 273-274, SilvanaEditoriale, Milan, 2012 (ISBN 978-8-836621-04-0).
  • Colette Chantaine, Vallées du Lot et du Célé. Figeac, p. 85, Les éditions du Laquet (collection Tourisme & patrimoine), Carlucet, 1993 (ISBN 978-2-950614-04-9)
  • Abbé René Clary, Dictionnaire des paroisses du diocèse de Cahors, p. 243-244, Imprimerie Tardy, Cahors, 1986 ; pp. 301
  • Adrien Foissac, Notes sur Saint-Cirq-Lapopie, p. 350-360, dans Bulletin de la Société des Études du Lot, 1933, tome 54.
  • Chanoine Edmond Albe, Saint-Cirq-Lapopie, dans Quercy historique (lire en ligne)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]