Église Saint-Christophe du Vernet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir église Saint-Christophe.

Église Saint-Christophe du Vernet
La façade orientale de l'église.
La façade orientale de l'église.
Présentation
Type Église
Style dominant Divers
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Ville Perpignan
Coordonnées 42° 43′ 04″ nord, 2° 53′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Christophe du Vernet

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Église Saint-Christophe du Vernet

L'église Saint-Christophe du Vernet est une église située à Perpignan, dans le département français des Pyrénées-Orientales[1]. Il ne reste que quelques vestiges de l'ancienne église romane, plusieurs fois remaniée au cours des siècles.

Situation[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Christophe du Vernet est mentionnée en 899 sous le nom « Ecclesia Sancti Christofori ». En 1688, elle appelée « hermita de Sant Christofol », ce qui montre sa qualité d'ermitage. Des ermites se succèdent en ce lieu jusqu'à la Révolution française : les divers textes en répertorient une dizaine. Après la révolution, elle est désaffectée. En partie restaurée en 1933, l'église redevient siège d'une paroisse en 1955[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Géraldine Mallet, Églises romanes oubliées du Roussillon, Montpellier, Les Presses du Languedoc, , 334 p. (ISBN 978-2-8599-8244-7)
  • Roland Serres-Bria, Les Ermitages du Roussillon et leurs ermites, vol. CX, Perpignan, Société agricole, scientifique et littéraire des Pyrénées-Orientales, , 191 p.
  • David Maso, « Perpignan, Église Saint-Christophe du Vernet », dans Bilan scientifique 2005, DRAC Languedoc-Roussillon, Service régional d'archéologie,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mallet 2003, p. 103, 104
  2. Serres-Bria 2003, p. 159.