Église Saint-Christophe de Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Christophe.

Église Saint-Christophe
Image illustrative de l’article Église Saint-Christophe de Liège
Façade de l'église
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Unité pastorale Saint-Lambert au cœur de Liège
Doyenné de Liège-Rive gauche
Diocèse de Liège
Fin des travaux 1240
Autres campagnes de travaux 1885-1892 : restauration par Auguste Van Assche
Style dominant Gothique
Nombre de flèches 1
Protection Icône du bouclier bleu apposé sur un immeuble classé de la Région wallonne Patrimoine classé (1936, no 62063-CLT-0008-01)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Ville Blason de Liège Liège
Coordonnées 50° 38′ 24″ nord, 5° 34′ 01″ est

L'église Saint-Christophe est une église du quartier Saint-Gilles à Liège, construite vers 1240, et qui avait la particularité d'être à la fois une paroisse et une église de béguinage. De style néo-gothique suite à une restauration du XIXe siècle, c'est vraisemblablement la plus ancienne église du mouvement béguinal existant toujours en Europe[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Béguinage Saint-Christophe vers 1649[2]: en haut à gauche l'hôpital Tirebourse. Devant, l'actuelle rue Saint-Gilles et l'église Saint-Christophe et à droite le Pont-d'Avroy.

Le béguinage Saint-Christophe aurait été fondé par le liégeois Lambert le Bège (1131-1177) qui, d'après une tradition apparue au milieu du XIIIe siècle sous la plume du chroniqueur Gilles d'Orval, serait l'instigateur du mouvement béguinal à Liège[1]. Néanmoins, il apparaît que le premier édifice religieux construit à cet endroit, situé à l'extérieur de l'enceinte urbaine de Liège et à l'ouest du pont d'Avroy, a été édifié entre 1179 et 1183, soit après la mort de Lambert et avant l'établissement de la première communauté de mulieres religiosae, des « femmes religieuses » que l'on appelait pas encore « béguines », mentionnées pour la première fois dans la première moitié du XIIIe siècle[1].

Cependant, des « femmes religieuses » œuvraient déjà à l'hôpital Saint-Christophe sans toutefois y être formellement attachées. En 1241, une charte est délivrée par l'archevêque de Cologne Conrad de Hochstaden à ces mulieres religiosae - qui sont alors au nombre de 1 500 - faisant état d'un église déjà en construction[1].

Construite en grès houiller, l'église développe un style gothique simple et convenant à l'esprit des béguines : voûtes en bois, chevet plat, fenêtres sans remplages, pas de sculpture. Vers 1777, l'intérieur fut orné de stucs et rocailles à la mode.

Son aspect actuel est dû à la restauration effectuée de 1885 à 1892 par l'architecte néo-gothique Auguste Van Assche. Classée monument historique en 1936, l'église fait aujourd'hui partie du Patrimoine Wallon.

Index des artistes[modifier | modifier le code]

Liste chronologique des artistes ayant travaillé à l'église Saint-Martin, ou dont une œuvre se trouve dans l'église.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Thomas Coomans, « Saint-Christophe à Liège : La plus ancienne église médiévale du mouvement béguinal », Bulletin Monumental, vol. 164, no 4,‎ , p. 359–360 (DOI 10.3406/bulmo.2006.1383, lire en ligne, consulté le 17 août 2016)
  2. Carte de Julius Pilhauser publiée par Johannes Blaeu en 1649

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas Coomans, « Saint-Christophe à Liège : La plus ancienne église médiévale du mouvement béguinal », Bulletin Monumental, vol. 164, no 4,‎ , p. 359–376 (DOI 10.3406/bulmo.2006.1383, lire en ligne, consulté le 17 août 2016)
  • Auguste Van Assche et Jules Helbig, Monographie de l’église paroissiale de Saint-Christophe à Liège (Gilde de Saint-Thomas et de Saint-Luc), Gand-Bruges, , 16 planches

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]