Église Saint-Bonnet de Saint-Bonnet-la-Rivière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Bonnet.
Église Saint-Bonnet
Image illustrative de l'article Église Saint-Bonnet de Saint-Bonnet-la-Rivière
L'église Saint-Bonnet.
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Tulle
Début de la construction XIe ou XIIe siècle
Fin des travaux XVIIe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1911)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
Département Corrèze
Commune Saint-Bonnet-la-Rivière
Coordonnées 45° 17′ 56″ nord, 1° 22′ 09″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Bonnet

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

(Voir situation sur carte : Corrèze)
Église Saint-Bonnet

L'église Saint-Bonnet est une église catholique située à Saint-Bonnet-la-Rivière, dans le département français de la Corrèze, en région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

Elle fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

Généralités[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Bonnet[1] est située dans l'ouest du département français de la Corrèze, au sud du bourg de Saint-Bonnet-la-Rivière.

Placée sous le patronage de saint Bonnet, évêque de Clermont au VIIe – VIIIe siècle, elle est la propriété de la commune[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Remplaçant une précédente église incendiée[3], l'église Saint-Bonnet est bâtie au début du XVIIe siècle, remployant cependant un portail du XIe ou XIIe siècle[1],[3]. La première messe y est célébrée en 1608[3].

Jusqu'à la Révolution, l'église dépend de l'abbaye de Solignac[3].

La sacristie est ajoutée à l'est, derrière le chœur, au XIXe siècle[3]. Le décor intérieur en faux marbre daterait des années 1870[2].

L'édifice est classé au titre des monuments historiques le [1].

Des sondages archéologiques sont effectués en 2003, mettant au jour de nombreux ossements laissant supposer une « vocation initiale d'ossuaire ou de chapelle funéraire »[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Les colonnes autour de la nef.

Son plan basé sur celui du Saint-Sépulcre de Jérusalem[3] est en forme de rotonde, avec à l'ouest un portail roman sous porche[3] au-dessus duquel se trouve le clocher à deux baies dont une a conservé sa cloche[1].

La nef, partie circulaire centrale de l'édifice, est entourée de colonnes. Un bas-côté fait le tour de la nef et le chœur, situé à l'est, est éclairé par un oculus[3]. Dans son prolongement se situe la sacristie[3].

Mobilier[modifier | modifier le code]

Parmi les objets que recèle l'église figurent une chaire à prêcher, un tabernacle du XVIIe siècle, un chapiteau roman remployé comme bénitier[3], et une Vierge de Pitié polychrome de la fin du XVe siècle en pierre calcaire, classée au titre des monuments historiques le [4].

Outre l'autel principal du chœur, quatre autres autels sont répartis dans le péristyle.

L'unique cloche, copie d'une cloche datant de 1525, a été refondue au XIXe siècle. Dédiée à saint Bonnet et saint Antoine[3], elle est classée le au titre des monuments historiques[5]. L'autre cloche dédiée à saint Antoine et datant de 1675 a disparu[3].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Église Saint-Bonnet », base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 24 août 2016.
  2. a, b et c Panneau « Église de Saint-Bonnet-la-Rivière - Restauration intérieure et mise en valeur » à l'intérieur de l'église, vu le 21 août 2016.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Panneau du Pays d'art et d'histoire Vézère Ardoise : « Saint-Bonnet-Larivière : Eglise Saint-Bonnet » à l'extérieur de l'église, vu le 21 août 2016.
  4. « groupe sculpté (statuette) : Vierge de Pitié », base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 24 août 2016.
  5. « cloche », base Palissy, ministère français de la Culture, consultée le 24 août 2016.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]