Église Saint-Ambroise de Florence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Ambroise de Florence
Image illustrative de l’article Église Saint-Ambroise de Florence
Présentation
Nom local Chiesa di Sant'Ambrogio
Culte Catholicisme
Type Église
Rattachement Archidiocèse de Florence
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux 1888
Style dominant Gothique / Renaissance
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Toscane Toscane
Département Provincia di Firenze-Stemma.svg Florence
Ville Florence
Coordonnées 43° 46′ 18″ nord, 11° 16′ 01″ est

Géolocalisation sur la carte : Toscane

(Voir situation sur carte : Toscane)
Église Saint-Ambroise de Florence

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Église Saint-Ambroise de Florence

Géolocalisation sur la carte : Florence

(Voir situation sur carte : Florence)
Église Saint-Ambroise de Florence

L'Église Saint-Ambroise (italien : chiesa di Sant'Ambrogio) est un édifice religieux catholique situé dans le centre historique de Florence au Nord-Est de Santa Croce.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église est construite à l'endroit de Florence où saint Ambroise aurait séjourné en 393. L'église est attestée pour la première fois en 998, mais elle est probablement plus ancienne. L'église actuelle a été reconstruite par Giovanni Battista Foggini au XVIIe siècle[1],[2].

Une légende prétend que le , un calice qui n'avait pas été nettoyé par Uguccione curé de la paroisse, le lendemain contenait du sang plutôt que du vin. Ce « miracle eucharistique » a fait de l'église un lieu de pèlerinage[3].

Francesco Granacci (1469-1543), peintre de la Renaissance et ami de Michelangelo Buonarroti, Mino da Fiesole, Verrocchio sont enterrés dans cette église[4].

Art[modifier | modifier le code]

L'église contient de nombreuses fresques, retables et autres œuvres d'art attribuées à Andrea Orcagna, Agnolo Gaddi, Niccolò di Pietro Gerini, Lorenzo di Bicci, Masaccio, Fra Filippo Lippi, Sandro Botticelli, Alesso Baldovinetti, Fra Bartolomeo.

Un autel de marbre dans la chapelle de la Misericordia a été conçu par Mino da Fiesole ; La même chapelle conserve une fresque (1476) représentant le Miracle de la Coupe de Vin par Cosimo Rosselli.

Le Retable de Saint-Ambroise de Fra Filippo Lippi, exécuté pour le maître-autel de l'église (1441-1447), Sant'Anna Metterza de Masaccio et Masolino da Panicale et l'Incoronazione Maringhi de Fra Filippo Lippi sont conservés à la Galerie des Offices.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it)Cesati, Franco (2002). Le chiese di Firenze. Rome: Newton Compton.
  • (it) Raffaele Iaria, I miracoli eucaristici in Italia, Paoline,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Chiesa di Sant'Ambrogio », sur arte.it (consulté le 18 août 2017).
  2. (it) « Chiesa-santambrogio », sur firenzetoday.it (consulté le 18 août 2017).
  3. Iaria 2005, p. 42-45
  4. (it) « S.Ambrogio Firenze, La chiesa di Sant`Ambrogio a Firenze », sur florenceholidays.com (consulté le 18 août 2017).