Église Saint-Éloi de Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Temple Saint-Éloi
Le temple Saint-Éloi, en 2012.
Le temple Saint-Éloi, en 2012.
Présentation
Nom local Temple Saint-Éloi
Culte Église réformée
Type Temple
Rattachement Église protestante unie de France
Début de la construction début XVIe siècle
Fin des travaux 1580
Style dominant gothique flamboyant et Renaissance
Protection Logo monument historique Classé MH (1911)
Géographie
Pays
Drapeau de la France
France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Rouen
Coordonnées 49° 26′ 30″ nord, 1° 05′ 14″ est
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Temple Saint-Éloi
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Temple Saint-Éloi

Le temple Saint-Éloi est un édifice religieux de Rouen situé Place Martin Luther King, tout à côté de la Place de la Pucelle. La paroisse est rattachée à l'Église protestante unie de France.

Historique[modifier | modifier le code]

Nef et orgue du temple Saint-Éloi de Rouen

C'est à l'origine une chapelle sur une île, jointe à la terre ferme à la période des ducs de Normandie. Elle devient paroissiale quand le quartier s'est construit. Une église est commencée le . Elle dépendait du chapitre de la cathédrale.

L'église, reconstruite au début du XVIe siècle, est pillée par les calvinistes le . En 1580, l'édifice est achevé, avec la tour et la rose sur le portail principal. Des travaux sont entrepris au début du XVIIIe siècle par l'architecte Jean-Jacques Martinet.

Fermée en 1791, désaffectée, elle est transformée en magasin à fourrage, puis en fabrique de plomb de chasse, à cause de la présence de son clocher. L'église devient un temple protestant en 1803 par décision de Napoléon. En 1857, les échoppes situées contre le temple sont détruites. L'ancienne église fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Le temple subit des dégâts lors des bombardements alliés de la semaine rouge en 1944 et fut rouvert au culte le .

En 2018 et 2019, les fouilles réalisées en amont des travaux d'aménagement "Cœur de métropole" ont mis au jour, aux abords du temple, un ancien cimetière catholique datant du Moyen Âge. La disposition serrée des squelettes montre une utilisation intense de l'espace[2].

Orgue[modifier | modifier le code]

L'orgue de tribune est classé objet monument historique [3],[4]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00100815, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. collectif, « Nous sommes Rouen - Mélodies en sous-sol », ROUEN votre ville, votre magazine, no 496,‎ 4 / 03 au 8 / 04 / 2020, p. 11
  3. Notice no PM76003215.
  4. http://orgues-normandie.com/index.php?principal=fiche_orgue.php&id=174

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]