Église Notre-Dame de Worms

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame.

Église Notre-Dame de Worms
Photographie de l'église Notre-Dame de Worms
L'église dans le Clos
Présentation
Culte Catholique romain
Rattachement Diocèse de Mayence
Début de la construction XIIIe siècle
Fin des travaux XVe siècle
Autres campagnes de travaux Reconstruction après la Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Style dominant gothique
Protection Monument historique
Site web http://www.liebfrauen-worms.de/stiftung/kirche/
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Région Hesse rhénane
Département Rhénanie-Palatinat
Ville Worms
Coordonnées 49° 38′ 21″ nord, 8° 22′ 08″ est[1]

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Église Notre-Dame de Worms

L'église Notre-Dame de Worms est un monument de style gothique érigé sur deux siècles à partir de 1276-1277. C'est le plus important édifice sacré purement gothique survivant entre Strasbourg et Cologne.

L'église paroissiale et ancienne collégiale Notre-Dame (XIIIe, XIVe, XVe, XVIe et XVIIe) est considérée à juste titre comme le symbole de pèlerinage[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 31 octobre 1298, la collégiale de Notre-Dame ordonna douze chanoines, après que l'évêque Emich Raugraf eut fondé deux ans auparavant les bases économiques pour l'entretien de douze prêtres. L'achèvement de l'église de Notre-Dame, a lieu dans la période 1465 à 1468 après avoir reçu du pape Pie II, une indulgence pour le financement de la construction de l'église et les travaux du cloître, construit avec la Jodokuskapelle.

Un pèlerinage marial peut être montré pour la première fois en 1478, dans le cadre de la Diète de Worms de 1495, pèlerinage de l'empereur Maximilien et son épouse Blanche à l'église[3],[4].

Maquette de l'église Notre-Dame.

Épigraphie latine[modifier | modifier le code]

Cinq épitaphes mises au jour

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail
  2. Hubert Du Manoir (S.J.) , Maria: études sur la Sainte Vierge Éditions Beauchesne, 1957, p. 543
  3. (de) Wallfahrtsorte im Bistum Mainz.
  4. (de) Marienwallfahrt nach Liebfrauen
  5. Marie-Pierre Terrien , La christianisation de la région rhénane du IVe siècle au milieu du VIIIe siècle # Collection Institut des Sciences et Techniques de l'Antiquité, 2007, p. 77/78, (ISBN 978-2-84867-199-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :