Église Notre-Dame-du-Calvaire de Châtillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Notre-Dame-du-Calvaire
Image illustrative de l'article Église Notre-Dame-du-Calvaire de Châtillon
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église paroissiale
Rattachement Diocèse de Nanterre
Début de la construction 1932
Fin des travaux 1934
Style dominant néo-byzantin
Protection  Inscrit MH (2004)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Commune Châtillon (Hauts-de-Seine)
Coordonnées 48° 48′ 28″ N 2° 17′ 03″ E / 48.807711, 2.284293 ()48° 48′ 28″ Nord 2° 17′ 03″ Est / 48.807711, 2.284293 ()  

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Église Notre-Dame-du-Calvaire

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Notre-Dame-du-Calvaire

L'église Notre-Dame-du-Calvaire est l'une des deux églises de la commune de Châtillon (Hauts-de-Seine).

Cette église, à l'exclusion de son sol, fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette église a été construite, sur les plans de l'architecte Paul Flandrin, entre 1932 et 1934 (année du décès de Paul Flandrin[2]) grâce à l'Œuvre des Chantiers du Cardinal, association créée en 1931 par le cardinal Verdier pour promouvoir la construction et l'entretien des églises catholiques de Paris et de la région parisienne.

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Cette église a été construite en utilisant des briques rouges venant de Bagneux, commune voisine.

Elle est originale à deux titres : sa structure (trois coupoles alignées puis une abside semi-circulaire) et sa décoration intérieure : la quasi-totalité de la surface étant couverte de fresques.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-du-Calvaire à Châtillon, Association des amis de l'église Notre-Dame du Calvaire, juin 2008, 96 pages

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA92000012 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. « Monuments et lieux Historiques », sur le site du syndicat d'initiative de Châtillon,‎ 21 avril 2013 : « proposé l'architecte Paul Flandrin, mais celui-ci décède, à son tour en 1934 ».