Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye
Église Notre-Dame-de-la-Tronchaye (et calvaire) - Rochefort-en-Terre (Morbihan).jpg

L'église et son calvaire.

Présentation
Type
Destination initiale
Culte
Destination actuelle
Culte
Style
Roman et Gothique
Construction
XVe siècle
XVIe siècle
XVIIe siècle
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Le BourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Morbihan
voir sur la carte du Morbihan
Red pog.svg

L'église Notre-Dame-de-la-Tronchaye est une église catholique située à Rochefort-en-Terre, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située dans le département français du Morbihan, sur la commune de Rochefort-en-Terre.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église est classée au titre des monuments historiques par arrêté du 22 janvier 1931[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

La tour fortifiée de la croisée du transept date de la chapelle romane construite en 1125.

En 1533, La façade Nord fut reconstruite en style gothique flamboyant, comme en témoigne l’inscription du montant du portail :

« En l’an 1533 fut cette œuvre parfaite. »

En 1610, Exupère de Larlan fait installer un grand retable en pierres polychromes qui se situe désormais au fond du chœur.

En 1865, le côté Sud est restauré.
En 1887, la façade Nord est également remise en état.
En 1898, le pignon ouest est réparé et la tribune construite.

En 1922, le retable de pierre trouve sa place actuelle alors qu'auparavant il remplaçait l'ancien jubé qui séparait la nef du chœur.
Le vitrail du Sacré Cœur est mis en place sur le pignon est, et le vitrail de la découverte de la statue est installé sur le côté sud.

Légende[modifier | modifier le code]

D'après la légende, l'église a été bâtie sur le lieu où avait été découverte une statue de la Vierge allaitant l'Enfant Jésus, au XIIe siècle. On prétend que la statue aurait été cachée dans le tronc d'un arbre deux siècles auparavant, alors que les vikings attaquaient la région. Un vitrail de 1927 rappelle cette légende[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Eglise Notre-Dame-de-la-Tronchaye », notice no PA00091639, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Stéphane Batigne, Lieux de légendes et de croyances - Pays de Questembert & Rochefort-en-Terre, p. 88, 2017, (ISBN 979-10-90887-56-5)