Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Livré-sur-Changeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Notre-Dame-de-l'Assomption.

Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Livré-sur-Changeon
Image illustrative de l’article Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Livré-sur-Changeon
Présentation
Culte catholique
Type église paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Rennes, Dol et Saint-Malo
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux XIXe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1982)
 Inscrit MH (1926)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Commune Livré-sur-Changeon
Coordonnées 48° 13′ 07″ nord, 1° 20′ 32″ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Livré-sur-Changeon

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Église Notre-Dame-de-l'Assomption de Livré-sur-Changeon

L'église Notre-Dame est une église située à Livré-sur-Changeon, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'église est située sur la commune de Livré-sur-Changeon, dans le département d'Ille-et-Vilaine.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame-de-l'Assomption est un prieuré fondé en 1023 par Geoffroy Ier, comte de Rennes, au profit de l'abbaye Saint-Florent-de-Saumur[2]. Il est cédé en 1606 aux Jésuites de Rennes, puis après leur expulsion en 1762, au Collège de Rennes.

Edifiée aux XI et XIIe siècle[3], l'église va subir de multiples transformations jusqu'à nos jours. La façade ouest est reconstruite au XVIe siècle. Son portail porte la date "1515". Le bas-côté sud est achevé en 1537, en remplacement du collatéral roman. Le clocher est remanié au XVIIIe siècle. Au XIXe siècle, l'édifice subit des modifications sous la direction d'Aristide Tourneux (chœur, sacristie). Le bas-côté nord est construit en 1889.

Le monument est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 6 janvier 1926 ; l'abside et les deux absidioles ont été classées par arrêté du 21 décembre 1982[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'église est en croix latine, surmontée d'une cour de croisée cubique couverte d'une toiture à quatre pans en dôme surmontée d'un clocheton. Le chevet roman présente un plan bénédictin, chœur en abside et une absidiole sur chaque bras du transept.

L'intérieur est voûté de charpente. La nef présente des grandes arcades brisées du XVIe siècle ouvrant sur les bas-côtés. L'arc diaphragme, de plein cintre à simple rouleau, est roman et tranche avec la nef tant par sa forme que par son appareillage. En effet, rien à l’extérieur de l'église ni dans la nef n’annonce l’étonnante polychromie décorative du transept et du chœur, qui dateraient du XIIe siècle. Les arcs sont montés avec des claveaux alternés en grès roussard et en calcaire, sur des colonnes de grès roussard.

Les bras du transept sont séparés de la croisée par deux arcs de plein cintre superposés, disposition originale qui rappelle celle des édifices carolingiens (comme à Saint-Philibert de Grand-Lieu). L'arc délimitant le chœur est brisé et dénote une reconstruction postérieure.

L'absidiole sud a révélé des traces de fresques (fleurettes au pochoir), probablement du XVIe siècle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Joseph Brune, Résumé du cours d'archéologie professé au séminaire de Rennes, Rennes, Anciennes Librairies Vatar et Jausions, 1846, 439p., p. 222-224 Disponible sur Gallica.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Amédée Guillotin de Corson, Pouillé historique de l'archevêché de Rennes, Rennes, Fougeray et Paris/René Haton, 1880-1886, 6 vol., Tome V, 804p., p. 81-84 Disponible sur Gallica.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Paul Banéat, Le Département d'Ille-et-Vilaine, Rennes/Mayenne, Éditions Librairie moderne J. Larcher/Réédition Éditions régionales de l'Ouest, 1929/1994, 4 vol., tome II, 534p., (ISBN 2-85554-067-4), p. 290-292.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Collectif, Le Patrimoine des Communes d'Ille-et-Vilaine, Éditions Flohic, Paris, mars 2000, 2 tomes, (ISBN 2-84234-072-8).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Anne Lunven, Du diocèse à la paroisse Évêchés de Rennes, Dol et Alet/Saint-Malo (Ve-XIIIe siècle), Presses Universitaires de Rennes, Rennes, mai 2014, 432p., p. 170-172, (ISBN 978-2-7535-3299-1).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Roger Blot, Livré-sur-Changeon Église Notre-Dame, Département d'Ille-et-Vilaine, Collection Églises à découvrir en Ille-et-Vilaine, juin 2007, dépliant de 8p.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Marc Déceneux, la Bretagne romane, Editions Ouest-France, 1998 (ISBN 9782737322624), p 80-81.