Église Notre-Dame-au-Cierge d'Épinal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Notre-Dame-au-Cierge d'Épinal
Façade et portail.
Façade et portail.
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Diocèse de Saint-Dié
Début de la construction 1900
Fin des travaux 1939, reconstruite en 1958
Protection Logo monument historique Classé MH (2011)[1]
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Vosges
Ville Épinal
Coordonnées 48° 10′ 40″ nord, 6° 26′ 37″ est
Géolocalisation sur la carte : Vosges
(Voir situation sur carte : Vosges)
Église Notre-Dame-au-Cierge d'Épinal
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Notre-Dame-au-Cierge d'Épinal
vitrail du choeur de l'Eglise Notre Dame aux Cierges - Epinal
Le vitrail du Choeur

Notre-Dame-au-Cierge d'Épinal est un édifice religieux construit dans la seconde moitié du XXe siècle. Cette église dépend du Diocèse de Saint-Dié.

Historique[modifier | modifier le code]

Construite initialement en 1900 et achevée en 1939 sous l'impulsion de Mgr Evrard, curé de Notre-Dame de 1920 à 1953, elle a été détruite par les bombardements des 11 et 23 mai 1944 sur la ville d’Épinal. Elle est reconstruite en 1958, selon une conception résolument moderne avec Jean Crouzillard pour architecte qui fait appel pour le décor à deux artistes reconnus, Gabriel Loire pour les verrières, notamment celle du chœur d’une superficie de 180 m2 qui retrace la vie de la Vierge Marie et Léon Leyritz pour la réalisation de la porte centrale en émail cloisonné sur cuivre sur le thème du Christ rayonnant sur le monde.

En outre, l'église abrite la statue de Notre-Dame-au-Cierge qui, selon la tradition, est arrivée à Épinal sur les flots de la Moselle en crue le 25 octobre 1778, lors du « déluge de la Saint-Crépin ».

L'église fait partie des trois édifices lorrains retenus par le ministère de la Culture pour recevoir le label XXe siècle. Elle est classée monument historique depuis 2011[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'église Notre-Dame-au-Cierge, Société d'émulation des Vosges, 2008

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]