Église Notre-Dame-au-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Notre-Dame-au-Bois
Image illustrative de l’article Église Notre-Dame-au-Bois
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Début de la construction 1650
Fin des travaux 1667
Style dominant architecture baroque
Protection 1944
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Région flamande
Ville Overijse
Coordonnées 50° 47′ 36″ nord, 4° 28′ 58″ est

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Église Notre-Dame-au-Bois

Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand

(Voir situation sur carte : Brabant flamand)
Église Notre-Dame-au-Bois

L'église Notre-Dame-au-Bois est une église de style baroque située à Notre-Dame-au-Bois (Jezus-Eik en néerlandais), village de la commune belge d'Overijse, en Brabant flamand.

Historique[modifier | modifier le code]

L'église doit son existence à une statue de la Vierge, jadis suspendue à un vieux chêne (eik en néerlandais) de la forêt de Soignes.

Des récits faisant état de miracles, l'abbaye de Parc à Heverlee érigea une chapelle à l'emplacement du chêne. L'église baroque actuelle fut érigée au XVIIe siècle : Le chœur date de 1650 et la nef de 1667.

L'église et la cure attenante font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1944.

L'église a été restaurée en 1924 et en 2007.

Architecture extérieure[modifier | modifier le code]

La façade occidentale[modifier | modifier le code]

L'église présente une façade baroque édifiée en briques rouges et rehaussée d'éléments en pierre de taille. La pierre de taille est utilisée ici pour cloisonner la façade en de multiples compartiments du plus bel effet.

Le registre inférieur de la façade est composé de trois travées. La travée centrale est percée d'un portail encadré de deux pilastres toscans supportant un arc cintré surmonté d'un larmier et d'un grand blason en pierre. Chacune des deux travées latérales est ornée d'une niche aveugle en brique dont l'encadrement en pierre comporte des piédroits harpés surmontés d'impostes saillantes supportant un arc à clef saillante.

Le registre médian de la façade est constitué d'une dizaine de panneaux de briques encadrés de pierre de taille. La partie centrale de ce registre est percé d'une grande verrière cintrée surmontée de deux volutes et d'un grand oculus.

La façade se termine par un pignon à volutes orné de pots à feu et sommé d'un fronton triangulaire sans retour.

La façade méridionale[modifier | modifier le code]

La façade méridionale est percée de six grandes fenêtres cintrées dont cinq correspondent aux travées de la nef et la sixième à la travée de chœur, plus large.

Elle est soutenue par de hauts contreforts en briques dont les chaînages d'angle renforcent la verticalité. Ces contreforts sont surmontés d'un couronnement en forme de volute.

Le clocher[modifier | modifier le code]

L'église, couverte d'ardoises, possède un petit clocher octogonal surmonté d'une toiture en cloche surmontée d'un petit bulbe.

Le chevet[modifier | modifier le code]

L'église Notre-Dame-au-Bois possède un chevet plat édifié en briques et strié de bandes horizontales en pierre. Ce chevet, peu visible à cause de la cure, est percé en hauteur de deux oculi et d'une niche abritant une statue de la Vierge.

La cure[modifier | modifier le code]

Masquant en grande partie le chevet, la cure prolonge l'église à l'est.

Elle est édifiée en briques et striée de bandes horizontales en pierre, comme le chevet, et est percée de nombreuses fenêtres à meneaux.

Architecture intérieure[modifier | modifier le code]

L'intérieur

L'intérieur, typiquement baroque, présente une nef unique avec voûte en berceau.

Précédé d'un superbe arc triomphal de style baroque, le sanctuaire abrite un maître-autel encadré d'une paire de colonnes et de deux paires de pilastres à chapiteaux corinthiens dorés. Ces chapiteaux supportent un entablement portant la mention Ave Gratia Plena et sommé d'un couronnement baroque à volutes couronné d'un dais garni de tentures soutenues par des angelots dorés. Ce couronnement est encadré de deux petits pots à feu à flamme dorée.

Les côtés de la nef sont couverts de lambris ornés de portraits anciens de pèlerins qui auraient été guéris miraculeusement et se terminent par des autels baroques de plus petite taille.

Les lambris ornés de portraits de pèlerins

Références[modifier | modifier le code]