Églantine (film, 1972)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Églantine.
Églantine
Réalisation Jean-Claude Brialy
Scénario Jean-Claude Brialy
Éric Ollivier
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Sirius
Les Films Marquise
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie dramatique
Durée 1h28
Sortie 1972

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Églantine est une comédie dramatique française de Jean-Claude Brialy sortie en 1972.

L’histoire est située à la fin du XIXe siècle. Plongeant dans ses propres souvenirs d'une enfance heureuse, passée dans le village de Chambellay en Anjou, auprès de ses grands-parents ; Jean-Claude Brialy y raconte les vacances d’un jeune collégien de bonne famille chez son aimante et souriante grand-mère.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Aux alentours de 1890, Léopold, un jeune collégien de famille bourgeoise, arrive pour les grandes vacances chez sa grand-mère Églantine. Il retrouve la chaleureuse ambiance qu’il aime tant. La famille est là, au complet : son père, sa mère, des oncles, des tantes, mais surtout Pauline, sa petite cousine préférée. Les journées passent au gré de l’été et la douceur de vivre lui fait oublier le collège. Mais la saison se termine et le retour en classe se rapproche. Par un matin frileux, Léopold apprend la mort de sa grand-mère chérie...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Brialy a remporté la Concha d’argent du meilleur réalisateur au Festival de San Sebastián en 1972.

Le film Églantine a été le premier film récompensé par le prix Jean Le Duc pour la qualité de son scénario[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]