Édouard Timbal-Lagrave

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Timbal.
Edouard Timbal-Lagrave
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Grisolles (France)
Décès (à 69 ans)
Nationalité française
Domaines botanique

Édouard Timbal-Lagrave ( - ) est un pharmacien et botaniste, spécialiste de la flore pyrénéenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 4 mars 1819, à Grisolles (Tarn-et-Garonne), Pierre Marguerite Édouard Timbal-Lagrave a réalisé des études de pharmacie avant de se spécialiser dans l'étude des plantes entre 1861-1884.

Il s'installe comme pharmacien à Toulouse. Son fils, Albert, pharmacien et botaniste à son tour, continue à herboriser.

En 1854, il devient membre de la société botanique de France. Il est aussi membre de l'académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse et membre de la Société Dauphinoise, société d'échange de plantes. Il herborise surtout dans la région de Toulouse, et le sud-ouest de la France. La plupart des plantes qu'il a décrites ont des différences locales mineures et sont reclassées plus tard, dans des rangs inférieurs[1].

À partir de 1857, il reconstitue expérimentalement certains hybrides de plantes récoltés dans la nature et expose la base de sa méthode en 1861. Ses travaux ont eu une grande influence sur les botanistes de son époque qui ont alors commencé à réaliser des croisements à la main (Bornet, Poirault); ce qui n'a pas empêché les erreurs de détermination sur certains hybrides.

À la fin de sa vie, il a été fait chevalier de la Légion d'Honneur[2], le 13 juillet 1881[3] et fut vice-président de l'association française pour l'avancement des sciences dans la section botanique, quand celle-ci eut lieu à Toulouse, vers 1887.

Reconnaissance scientifique[modifier | modifier le code]

Il a participé à de nombreux travaux collectifs de collectes de plantes pour l'herbier Célestin Sipière, l'herbier J. Revel, l'herbier Duval-Jouve ou l'herbier Emile Mazuc[4].

Il a aussi été le déterminateur des herbiers Armand Lombard-Dumas et Émile Mazuc.

Il permet la réhabilitation de l'Abbé Pourret dont les travaux étaient alors sous-estimés en rédigeant le Reliquiae Pourretianae dans lequel il révèle que l'Abbé Pourret, qui n'a jamais publié de nouvelles découvertes de plantes, a pourtant envoyé de nombreuses nouvelles variétés à d'autres botanistes qui en ont profité et ont publié celles-ci en leur nom propre comme Lamarck et Picot de Lapeyrouse[5].

Auteur de nombreux ouvrages de botanique, il a observé de nouvelles espèces de plantes telle que des orchidées ou des campanules (Campanula precatoria Timb.-Lagr.[6]) et plusieurs portent même son nom, comme le Fétuque de Timbal-Lagrave[7] ou le Saxifrage de Timbal-Lagrave[8].

L'herbier Timbal-Lagrave est conservé au muséum d'histoire naturelle de Toulouse, il est composé entre autres de plantes herborisées par son fils Albert Timbal-Lagrave.

L'abréviation Timb.-Lagr. est utilisée lorsque Pierre Marguerite Édouard Timbal-Lagrave a fait la description et la classification scientifique d'une plante.

Bibliographie [9][modifier | modifier le code]

  • 1873-1894, avec la collaboration de Brochon E.H., Bouvet G., Corbière L., Cornet J.B., Durand T.A., Elmqvist F., Feuilleaubois, Focke W.O., Foucaud J., Friderichsen K., Gelert O., Gillot F.-X., Harmand J., Lefèvre L.-V., Letendre J.-B., Lucand J.-L., Malbranche A., Méhu A., Motelay L., Pierrat D., Préaubert E., Ripart, Quincy C., Schmidely A., Timbal-Lagrave E., Tuczkiewicz D., Vendrely X. – Association rubologique. Documents autographiés, accompagnant les centuries de Rubus collectées annuellement ; sont inclus dans cette œuvre collective les fascicules intitulés : Association pour l'étude des Ronces de France (1873, 1883), Annotations (1876), Diagnoses des espèces ou formes de Rubus distribuées par l'Association rubologique (1877), Liste méthodique des espèces de Rubus distribuées par l'Association rubologique (1878-1894) et Révision des ronces distribuées par l'Association rubologique (1889-1893). Version numérique de la plupart de ces documents disponible sur Tela Botanica.
  • Reliquiae Pourretianae, Bulletin de la Société des Sciences Physiques et Naturelles de Toulouse,1875.
  • 4e Mémoire sur de nouvelles hybrides d'orchidées de la section "Ophrydeae" Lindl., 1860.
  • Botanique. Note sur une espèce nouvelle du genre "Senecio", Lu à la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron, séance du 23 juillet 1854.
  • Des Variations que présentent les espèces du genre "Orchis" et principalement l'"Orchis tenoreana", 1860.
  • Deuxième excursion dans les Corbières orientales, Saint-Victor, le col d'Estrem, Tuchan Vingrau, 1875.
  • Du "Ligularia sibirica" Cass. dans les Pyrénées, 1879.
  • Du "Polypodium vulgare" L. et de l'hybridité dans les fougères, 1876.
  • Essai monographique sur les Dianthus des Pyrénées françaises, 1881.
  • Essai monographique sur les espèces du genre "Galium" des environs de Toulouse, 1862.
  • Essai monographique sur les espèces du genre "Scorzonera" L. de la flore française,1886.
  • Essai monographique sur les espèces, variétés et hybrides du genre "Mentha" L. qui sont cultivées ou qui croissent spontanément dans les Pyrénées centrales et dans la partie supérieure du bassin sous-pyrénéen (Haute-Garonne),1861.
  • Études sur quelques cépages cultivés dans les départements de la Haute-Garonne et de Tarn-et-Garonne,1862.
  • Étude sur les "Hieracium" de Lapeyrouse, et sur leur synonymie,1870.
  • Étude sur quelques cistes de Narbonne,1861.
  • Une excursion botanique à Cascastel, Durban et Villeneuve dans les Corbières, 1874.
  • Excursion botanique aux environs de Saint-Paul-de-Fenouillet et à Cases de Pena dans les Corbières,1872.
  • Une excursion botanique sur le massif de Cagire et dans la haute vallée du Ger (Hte-Garonne), 1864.
  • Exploration scientifique des environs de Montolieu (Aude), 1874.
  • L'Herbier de Marchand et Lapeyrouse, 1860.
  • Le Massif du Laurenti, Pyrénées françaises, géographie, géologie, botanique, 1879.
  • Mémoires [I-II] sur quelques hybrides de la famille des orchidées, 1854.
  • Mémoire sur les "Erodium petraeum" Willd., "Crispum" Lap., "Lucidum" Lap., "Macradenum" L'her., 1858.
  • Note pour servir à l'étude botanique et médicale de la valériane officinale L., 1857.
  • Note sur la détermination du "Centaurea myacantha" D. C., 1863.
  • Note sur le "Cyperus longus" L., de la flore de Toulouse, 1857.
  • Note sur le "Narcissus glaucifolius" Pourret et sur le "Cracca plumosa" Timbal, 1875.
  • Note sur l'"Hieracium Lavernellei" Timb. et de l'hybridité dans le genre "Hieracium", 1877.
  • Note sur une nouvelle espèce du genre "Galeopsis, 1854.
  • Note sur un nouveau statice, "Statice Legrandi", par MM. Gautier et É. Timbal-Lagrave, 1877.
  • Observations botaniques sur quelques plantes de la Penna Blanca, 1862.
  • Observations critiques et synonymiques sur un album de plantes des Pyrénées, préparées par Marchand, faisant partie du Musée d'histoire naturelle de la ville de Toulouse, 1865.
  • Opinion de Villars sur les plantes hybrides d'après sa correspondance avec Lapeyrouse, 1858.
  • Quelques jours d'herborisation dans les Albères orientales, 1879.
  • Rapport de M. Éd. Timbal-Lagrave sur l'excursion faite le 1er juillet à Villefranche-de-Conflent, 1874.
  • Rapport sur le concours ouvert, en 1861, par la Société impériale de médecine de Toulouse, 1861.
  • Recherches sur les variations que présentent quelques plantes communes dans le département de la Haute-Garonne, au point de vue phytographique, 1870
  • Session extraordinaire de la Société botanique de France, tenue à Toulouse et à Luchon, en juillet 1864, 1865.
  • Société d'émulation et de prévoyance des pharmaciens du dép. de la Haute-Garonne. Congrès pharmaceutique de France, 7e session. [Programme du congrès de 1863 réuni à Toulouse, et lettre d'envoi signée : Éd. Timbal-Lagrave, J.-Louis Cazac.], 1863.
  • G. Gautier et E. Timbal-Lagrave, Le "Corrigiola imbricata" Lap., 1879.
  • De l'Hybridité dans le genre "Viola", 1858.
  • Villars et Lapeyrouse, extrait de leur correspondance.
  • Casimir Célestin Baillet, Notice sur la vie et les travaux d'Edouard Timbal-Lagrave, Imp. Douladoure-Privat, 1889.

Timb.-Lagr. est l’abréviation botanique standard de Édouard Timbal-Lagrave.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Références[modifier | modifier le code]