Édouard Theis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Édouard Theis
André Trocmé, Roger Darcissac, Edourd Theis - mars 1943.jpg
(de gauche à droite) André Trocmé, Roger Darcissac, Édouard Theis
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Édouard Theis (1889-1984) est un pasteur protestant français, qui durant la Seconde Guerre mondiale fut actif dans la Résistance au Chambon-sur-Lignon[1],[2], où il sauve de nombreux Juifs. Il reçoit en 1981 la Médaille de Juste parmi les nations de Yad Vashem[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Édouard Theis est né en 1889. Il enseigne aux États-Unis et devient missionnaire à Madagascar et au Cameroun. Il enseigne ensuite à la Faculté de théologie de l'Université de Paris. Avec son épouse, Mildred, il co-fonde le Collège Cévenol au Chambon-sur-Lignon.

Édouard Theis dirige le Collège Cévenol au Chambon-sur-Lignon, fondé par André Trocmé. Il enseigne le français, l'allemand et le grec. Son épouse enseigne également au Collège[4]. C'est un pacifiste, opposé au nazisme. Avec son épouse, Mildred, il recueille des familles juives.

Le 16 août 1942, le Ministre de la jeunesse dans le Gouvernement de Vichy, Georges Lamirand visite le Chambon-sur-Lignon. André Trocmé et Édouard Theis refusent de parler en sa présence dans l'église protestante. Il est arrêté avec André Trocmé et Roger Darcissac ; les trois hommes sont internés dans le camp de Saint-Paul-d'Eyjeaux par la police de Vichy et relâchés après plusieurs mois. Durant les derniers mois de l'occupation, il guide des réfugiés vers la frontière suisse.

Il dirige le Collège Cévenol jusqu'à sa retraite en 1963.

Il est des dirigeants du Mouvement international de la Réconciliation.

Famille[modifier | modifier le code]

Édouard et Mildred Theis ont huit filles: Jeanne, Jacqueline, Louise, Marguerite, Françoise, Cécile, Marianne et Denise.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Caroline Moorehead. Village Of Secrets. Defying The Nazis In Vichy France. Harper: New York, 2014 (ISBN 9780062202475).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]