Édouard Philipon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philipon.
Édouard Philipon
Édouard Philipon.jpg
Fonctions
Député
Ain
-
Député
Ain
-
Député
Ain
-
Substitut du procureur de la République (d)
Lyon
-
Substitut du procureur de la République (d)
Amiens
depuis
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Edouard Paul Lucien PhiliponVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Parentèle
Louis Bonnet (oncle)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Édouard Philipon est un magistrat et homme politique français né le à Lyon et décédé le à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Archiviste paléographe, diplômé de l'École pratique des hautes études et docteur en droit, il s'inscrit comme avocat au barreau de Paris en 1880. Il collabore aussi au Progrès de l'Ain. Il entre dans la magistrature en 1880, comme substitut à Amiens, puis à Lyon en 1882. Il est député de l'Ain de 1885 à 1898 et siège à gauche, notamment au sein du groupe de l'Union progressiste. Il s'intéresse aux questions de propriété littéraire et artistique. Battu en 1898, il reprend sa carrière de magistrat comme conseiller à la Cour d'appel d'Alger, de Caen, de Dijon et de Lyon, tout en continuant des recherches historiques et philologiques.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les peuples primitifs de l'Europe méridionale : recherches d'histoire et de linguistique, 1925
  • Le Mandat impératif. Etude de droit constitutionnel comparé, 1882
  • Œuvres de Marguerite d’Oyngt, prieure de Poleteins, publiées d’après le manuscrit unique de la Bibliothèque municipale de Grenoble, 1877

Sources[modifier | modifier le code]