Édouard Fleury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleury.
Édouard Husson
Description de cette image, également commentée ci-après

Le buste de Fleury au Musée d'art et d'archéologie de Laon.

Naissance
Laon
Décès (à 67 ans)
Nationalité Drapeau de la France France
Profession


Édouard Fleury, de son véritable nom Édouard Husson, né le à Laon et mort le à Vorges (Aisne), est un historien, journaliste, archéologue et dessinateur français.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Édouard Fleury a laissé des travaux historiques considérables sur le département de l'Aisne, ainsi qu’une collection de « plus de 11 000 pièces dessinées, gravées ou photographiées » qu’il a léguée au Cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale de France[1].

Il fut également directeur et rédacteur du Journal de l'Aisne[2]. Ses travaux sur Saint-Just ont été critiqués par Ernest Hamel dans son Histoire de Saint-Just (Poulet-Malassis et de Broise, 1859).

Édouard Fleury est le frère de Jules dit Champfleury.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive :

  • Antiquités et monuments du département de l'Aisne, Paris : Impr. J. Claye, 1877-82
  • Babœuf et le socialisme en 1796, 2e édition, Paris : Didier, 1851
  • Camille Desmoulins et Roch Marcandier : La presse révolutionnaire, 2e. éd., Paris : Didier, 1852
  • Cinquante ans de l'histoire du chapitre de Notre-Dame de Laon : procès-verbaux et délibérations du 22 juin 1541 au 15 juillet 1594 : avec introduction, notes et dessins, Laon : Padiez, 1875
  • Étude sur le pavage émaillé dans le département de l'Aisne, Paris : Didron, 1855
  • Guillaume Dupré de Sissonne, Statuaire et graveur (1590-1643), Laon : typ H. de Coquet et cie., 1872
  • Histoire de Sainte Radegonde, Reine de France au VIe siècle et patronne de Poitiers, Laon : Impr. de E. Fleury, 1858
  • La civilisation et l'art des Romains dans la Gaule-Belgique : Soissons, Vailly, Nizy, Blanzy, Bazoches, Reims, Paris : Dumoulin, 1860
  • Le clergé du Département de l'Aisne pendant la Révolution, Paris : Dumoulin, 1853
  • Le département de l'Aisne en 1814, Deuxième édition, Laon, 1858
  • Le diocèse de Laon pendant la Fronde, 1858
  • Les instruments de musique sur les monuments du moyen âge du département de l'Aisne : essai d'un chapitre de l'histoitre de la musique dans les âges, Laon : impr. A. Cortilliot, 1882
  • Les jeux de Dieu : le mystère de Saint-Quentin, Paris : Victor Didron, 1856
  • Les manuscrits à miniatures de la Bibliothèque de Laon : étudiés au point de vue de leur illustration ..., Laon : Impr. de E. Fleury, 1863
  • Les Manuscrits à miniatures de la bibliothèque de Laon étudiés au point de vue de leur illustration Ière partie, VIIe, VIIIe, IXe, Xe, XIe et XIIe siècles, Laon : É. Fleury, 1863
  • Les Manuscrits à miniatures de la bibliothèque de Laon étudiés au point de vue de leur illustration IIe partie, XIIIe, XIVe, XVe et XVIe siècles, Laon : É. Fleury, 1863
  • Les Manuscrits à miniatures de la bibliothèque de Laon étudiés au point de vue de leur illustration,... , Laon : impr. de É. Fleury, 1863
  • Les Manuscrits à miniatures de la Bibliothèque de Laon, Laon, 1863
  • Les Manuscrits à miniatures de la bibliothèque de Soissons étudiés au point de vue de leur illustration, Paris : Dumoulin, 1865
  • Les Peintres Colart de Laon et Colart-le voleur, Laon : typ. H. de Coquet et cie., 1872
  • Les peintures murales dans les églises du Laonnois, Laon : E. Fleury, 1860
  • Origines et développements de l'art théâtral dans la province ecclésiastique de Reims, Laon : impr. de A. Cortilliot, 1880
  • Saint-Just et la Terreur, Paris : Didier, 1852

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article contient tout ou partie d'un document provenant du site La Vie rémoise.


Liens externes[modifier | modifier le code]