Édouard Commette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édouard Commette
Naissance
Lyon
Décès (à 84 ans)
Lyon
Activité principale Organiste
Style musique d'orgue
Activités annexes Compositeur
Lieux d'activité Lyon
Maîtres V. Neuville, Ch.-M. Widor
Distinctions honorifiques Légion d'honneur, 1964

Édouard Commette, né à Lyon le , décédé dans cette même ville le , est un organiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Orgue de la Cathédrale Saint-Jean de Lyon - Édouard Commette, titulaire de cet orgue de 1904 à 1963.

Fils d'un courtier en soierie, il commence l'étude du piano au lycée de Bourg-en-Bresse avec Joseph Grégori (frère de Louis Grégori), puis, l'orgue et l'harmonie avec Valentin Neuville à Lyon. Après avoir reçu les conseils de Charles-Marie Widor à Paris, il commence sa carrière d'organiste en 1900 à Lyon à l'église du Bon-Pasteur. Quatre ans plus tard, il tient pendant six mois les orgues de l'église Saint-Polycarpe, et dès octobre 1904, il devient titulaire des orgues de la cathédrale Saint-Jean de Lyon. C'est dans cette église qu'il a enregistré ses premiers disques d'orgue en 1927.

Marié en 1906 et père de 5 enfants, il a enseigné dans sa ville natale et compte l'organiste Jean Costa, Joseph Reveyron, son successeur à la Primatiale, ainsi que le compositeur Octave Ferroud parmi ses élèves.

En 1934, il succède à Witkowski comme membre de l'Académie de Lyon.

Il reçoit la Légion d'honneur en 1964.

« Cet homme modeste joue de l’orgue miraculeusement et, grâce à la diffusion de ses disques, il sera demain célèbre malgré lui. » Francis Poulenc, Les Arts phoniques, .

Une place jouxtant la cathédrale Saint-Jean de Lyon porte son nom, en mémoire de sa charge de titulaire des orgues de cette église pendant plus de 50 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Compositions[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de pièces pour orgue, de musique religieuse, de 40 mélodies, de musique pour piano, de la musique de chambre, une symphonie et même d'un opéra Le Puits, demeuré inédit. Pour l'orgue, son instrument de prédilection, on peut citer :

  • Six pièces pour grand orgue : Offertoire sur des noëls ; Fughetta ; Allegretto ; Adoration ; Aspiration religieuse ; Scherzo (Nice, Decourcelle, 1914) ;
  • 14 Pièces brèves pour orgue (Paris, Durand, 1926) ;
  • 12 Pièces pour grand orgue, en 2 vol. (Paris, Leduc, 1935-36),
vol. II: PastoraleSur le lacToccataRêverieMenuetMarche solennelle ;
  • Deux méditations pour orgue (Hérelle, 1947).

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Le premier enregistrement sur disque des œuvres de Bach est effectué sur les orgues de la cathédrale Saint-Jean de Lyon. Les nombreux enregistrements de musique d'orgue, J. S. Bach surtout, rendront Édouard Commette célèbre dans le monde entier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Marc Honegger et al. Dictionnaire de la Musique - Les Hommes et leurs Œuvres, Paris, Bordas, 1970.
  • Jean-Marie Mayeur, Xavier de Montclos. Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, Volume 6. Commette Édouard, par Jean Vuaillat. En ligne
  • Edouard Commette's Organ Works by Marc D'Anjou, 1 disque compact comprenant 23 pièces; étiquette indépendante, 1997.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]