Édouard Charret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Édouard Charret
Fonctions
Député de la 3e circonscription du Rhône
Député de la 6e circonscription du Rhône
Député du Rhône
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Tarare (Rhône)
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Caluire-et-Cuire (Rhône)
Nationalité Française

Édouard Charret, né le à Tarare (Rhône) et mort le à Caluire-et-Cuire (Rhône), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tombe d'Édouard Charret.

Édouard Charret était représentant en produits pharmaceutiques. Il débute sa carrière politique à la Libération, après avoir participé à la Résistance. Après avoir été élu conseiller général de Lyon en 1949, il fut élu député du Rhône le sous l'étiquette du Rassemblement du peuple français[1]. Il est constamment réélu jusqu'en 1973 dans la sixième circonscription du Rhône puis dans la troisième dans son fief de la Croix Rousse.

Entendu comme témoin dans l'affaire des "policiers proxénètes", mais jamais inculpé, il doit démissionner de son groupe parlementaire[1]. Il se présente comme candidat indépendant aux élections législatives de 1973 mais battu[1] par Jacques Soustelle au premier tour, il se retire au second[2].

Édouard Charret meurt dans la nuit de vendredi 23 au samedi 24 mars à son domicile de Caluire[1] et est inhumé au cimetière de la Croix-Rousse[3].

Hommages[modifier | modifier le code]

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats parlementaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]