Édouard Bureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bureau.
 Ne doit pas être confondu avec Louis Bureau ou Édouard Boureau.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Bureau.
Édouard Bureau
Description de l'image Louis Édouard Bureau.jpg.
Naissance
Nantes (Drapeau de la France France)
Décès
Paris (Drapeau de la France France)
Domaines Botaniste

Louis-Édouard Bureau[1] est un médecin et un paléobotaniste français, né le 20 mai 1830 à Nantes et mort le 14 décembre 1918 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études à Nantes[modifier | modifier le code]

Édouard Bureau naît le 20 mai 1830 à Nantes. Il est l’ainé des cinq fils de l’armateur Nantais Lous-Marcellin Bureau et de Lucie, né Rozier. Il est le frère de Léon et de Louis Bureau.

Il entame des Etudes de Médecine à Nantes en 1948 et est nommé Interne des Hôpitaux de Nantes, premier de sa promotion. 

Fin d'études et vie à Paris[modifier | modifier le code]

A 23 ans, il quitte Nantes pour Paris où il devient Docteur en Médecine en 1956.

Le grade de Docteur Es Sciences Naturelles. Il obtient en 1872, un poste d’aide naturaliste au Muséum national d'histoire naturelle dans le laboratoire d’Adolphe Brongniart où il remplace Edmond Tulasne. A 44 ans, en 1874, il est nommé Professeur de Botanique au Muséum d’Histoire naturelle de Paris, puis, en 1901, il est élu membre de l’Académie de Médecine.

ll fait venir au Muséum Adrien Franchet qui collabore avec lui et ils étudient notamment ensemble la flore du Tibet.

Il prend sa retraite en 1905, Paul Lecomte  lui succédant alors.

Bureau est l’un des fondateurs de la Société botanique de France qu’il préside en 1875, en 1883, en 1902 et en 1905. Il est également membre du Comité des travaux historiques et scientifiques.

Il collabore au Dictionnaire de botanique de Baillon (1827-1895). Il rédige la partie consacrée aux Moraceae et Artocarpeae dans le volume XVII de 1873 du Prodromus systematis naturalis regni vegetabilis de Candolle (1778-1841). Karl Moritz Schumann (1851-1904) et lui contribuent au volume VIII consacré aux Bignoniaceae dans la Flora brasiliensis de Martius (1794-1868).

L’espèce Rhododendron bureavii lui a été dédiée à partir de spécimens de Chine de sa collection personnelle.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1858, il se marie avec Marie Decroix, fils du sénateur de Loire-Inférieure Adolphe Decroix. Ils eurent ensemble cinq enfants : Louise (1860), Maurice (1861), Joseph (1868), Marcel ( 1871) et Hippolyte (1874).

Il avait hérité du château de la Meilleraye de son père, où il planta une importante collection de bambou unique en Europe. Il y allait chaque fois qu'il le pouvait.

Mort et enterrement[modifier | modifier le code]

Tombe d'Édouard Bureau au cimetière du Père-Lachaise.

Il mourut à Paris à 88 ans. L’enterrement fut, à la mode de l’époque très solennel : les professeurs du Muséum en toge, les académiciens en grande tenu. La cérémonie religieuse fut célébrée dans l’église Saint Louis en l’Isle. Il est enterré au cimetière du père Lachaise.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • Monographie des Bignoniacées, …, 1864
  • Avec Adrien Franchet (1834-1900) Plantes nouvelles du Thibet et de la Chine occidentale, recueillies pendant le voyage de M. Bonvalot et du prince Henri d'Orléans en 1890, Paris, 1891.
  • De la famille des Loganiacées et des plantes qu'elle fournít a la médecine. 1856.
  • Notice sur les travaux scientifiques de M. É. Bureau. 1901, 1864.
  • Révision du genre Catalpa. 1894.
  • Notice sur la géologie de la Loire-Inférieure… avec listes des végétaux fossiles, Nantes, E. Grimaud et fils, 1900 [lire en ligne]
  • Études des gîtes minéraux de la France, Bassin houiller de la Basse Loire. 1, Histoire des concessions, pièces justificatives, description géologique du bassin, Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne)
  • Études des gîtes minéraux de la France, Bassin houiller de la Basse Loire. 2, Description des flores fossiles. Texte, Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne)
  • Études des gîtes minéraux de la France, Bassin houiller de la Basse Loire. 2, Description des flores fossiles. Atlas, Paris, Imprimerie nationale, (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice d'autorité de la BnF n° FRBNF13002604

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Jaussaud & Édouard R. Brygoo (2004). Du Jardin au Muséum en 516 biographies. Muséum national d’histoire naturelle de Paris : 630 p. (ISBN 2-85653-565-8)
  • Yves Bureau, Les Descendants de Louis-Marcellin Bureau,1976

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bureau est l’abréviation botanique standard de Édouard Bureau.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI