Édouard Boinvilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boinvilliers (homonymie).
Édouard Boinvilliers
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Édouard Boinvilliers, né le à Versailles[1], et, mort le à Brinon-sur-Sauldre (Cher)[2], est un ancien maître des requêtes au Conseil d'État. Il est le fils du député et sénateur Éloy-Ernest Forestier de Boinvilliers.

Il a cessé de faire partie du conseil d’État après la révolution du 4 septembre 1870. Il a fait depuis lors, dans ses écrits, de la propagande bonapartiste. Outre ses Études politiques et économiques, il a publié :

  • Introduction aux éléments d’histoire de France (1856, in-8°) ;
  • Éléments d’histoire de France (1856, in-8°) ;
  • les Tarifs des chemins de fer dans la nouvelle politique commerciale (1860, in-8°) ;
  • Des transports à prix réduits sur les chemins de fer (1859, in-8°) ;
  • l’État et les chemins de fer (1865, in-8°) ;
  • Paris, souverain de la France (1868, in-12) ;
  • Causeries politiques (1872, in-12) ;
  • Catéchisme impérial (1873, in-12) ;
  • le Septennat (1874, in-16) ;
  • le Manuel de l’électeur indépendant (1875, in-16) ;
  • les Droits et les devoirs de l’impérialiste (1875, in-16).
  • Princes et principes (1871, in-8)
  • La Loi électorale (1874, in-16)
  • Les partis aux élections générales (1880, in-8)
  • L'électeur et le candidat, ou Conservateur & républicain (1876, in-16)
  • Le Programme de l'école libérale de 1830 (1864, in-8)
  • La Chute de l'Empire (2 janvier 1870), (1887 in-18)
  • L'esprit des lois constitutionnelles de M. le duc de Broglie (1874 in-8)
  • Liberté (1854 in-16)
  • Nationalité (1853 in-8)
  • À quoi servent les Parlements, 1815, 1830, 1848, 1870 (1883 in-18)
  • La théorie du gouvernement constitutionnel suivant M. Thiers (1861 in-8)
  • Articles de journaux. Imprimerie Charles Schlaeber (in-12, 1897)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Archives des Yvelines, commune de Versailles, acte de naissance no 846, année 1824 (consulté le 3 septembre 2014)
  2. Archives du Cher, commune de Brinon-sur-Sauldre, acte de décès no 16, année 1897 (consulté le 3 septembre 2014)

Sources[modifier | modifier le code]