Éditions Sans-Détour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création Mars 2008
Disparition Août 2020
Fiche d’identité
Forme juridique SARL
Statut Groupe d'édition
Siège social Villeurbanne (France)
Dirigée par Piotr Borowski
Spécialités Jeux de rôle (JDR)
Langues de publication Français
Site web http://sans-detour.com/
Données financières
Chiffre d'affaires 422 500  (2013)

Les Éditions Sans-Détour est un éditeur français de jeux de rôle sur table et de jeux de société basé à Villeurbanne, créé en [1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts et obtention de la licence AdC[modifier | modifier le code]

La société Sans-Détour est formée le par Piotr Borowski, Christophe Ployon et les époux Samuel Tarapacki[3]. Elle se fixe pour objectif la publication de jeux de rôle pour le marché francophone[4]. Tous les membres fondateurs sont d’anciens rôlistes, déjà devenus professionnels[4].

L’une de ses toutes premières publications, sinon la première, est la traduction du manuel v6 de L’Appel de Cthulhu (AdC) en [5]. Cet ouvrage ne se résume pas en une traduction fidèle de la version américaine ; il s’agit d'une création originale reprenant une part d’éléments des versions antérieures ainsi que des ajouts en provenance de divers suppléments[5]. Suivront, au long de 10 années, plus de 60 titres déclinés dans cette gamme[6], couvrant la v6 et une partie de la v7.

L’éditeur publie parallèlement des traductions d’autres jeux de rôle[7], mais aussi des créations originales, comme La Brigade chimérique (2010)[8], Les Chroniques des Féals (2012)[9] ou Les Lames du cardinal (2014)[10] – des adaptations de série de bande dessinée ou de cycles romanesques francophones à succès – ou bien comme Bimbo (2014) – un jeu sans licence de Gregory Privat, inspiré de l'univers Grindhouse[11].

Financements participatifs puis perte de la licence AdC[modifier | modifier le code]

À partir de 2015[12], l'éditeur a recours au financement participatif pour certaines de ses publications[13] et a obtenu des succès record : ainsi, la campagne de financement pour la traduction de la septième édition de L'Appel de Cthulhu détient le record dans le domaine du jeu de rôle en France avec plus de 402 000  levés (pour un objectif de 10 000 ) avec plus de 3 700 contributeurs[14],[15]. Le Figaro a mentionné la réussite de sa levée de fonds pour la publication d'une « bande dessinée » (probablement la campagne Les Masques de Nyarlathotep pour L'Appel de Cthulhu) ayant obtenue 261 500  (pour un objectif de 50 000 )[16],[17].

Fin 2018, après 10 ans d'existence et de traduction de nombreux ouvrages[18] de la licence AdC publiée par Chaosium, les éditions Sans-Détour en perdent[19],[20] la licence, ce qui cependant ne les empêche pas de publier d'autres jeux inspirés par le genre de l'horreur cosmique. Puis, début 2019, Sans-Détour lance un service d'achat-vente d'occasions[21].

Liquidation judiciaire et enquête du Parquet de Paris[modifier | modifier le code]

Le , la société est mise en liquidation judiciaire[22],[23],[24].

L'annonce de la liquidation provoquera l'annulation de Confrontations – Classic : The Legendary Skirmish Game et Aventures Le Jeu (Jeu de rôle inspiré de l'univers de Mahyar Shakeri et Joueur Du Grenier)[25].

Ayant été licencié, Christian Grussi déclare que[26] « Sans-Détour était rapidement devenue une entité bicéphale, avec d’un côté l’équipe de production et d’un autre les « grands pontes » avec une vision financière. […] les bureaux des employés étaient situés à Nancy, loin des décideurs, avec pour principal canal de communication les e-mails et une réunion trimestrielle. […] la façade des éditions Sans-Détour n’était plus qu’un jeu de contre-vérités, et […] même en interne nous ne savions pas ce qui se passait. » Selon lui, la société enchaînait les financements participatifs avec une logique de cavalerie pour combler des caisses vides et sur la fin, plusieurs auteurs n'étaient plus payés[26].

Le , l'auteur Fabien Fournier, créateur de la web-série Noob, qui avait établi un record d'Europe en récoltant 1 246 852  le pour le jeu-vidéo Noob, réagit dans une vidéo interrogative sur la situation de Sans-Détour. Il dénonce les limites du système du crowdfunding. Il ajoute qu'il a lui-même participé au financement participatif et avait eu des échanges avec la société d'édition[27].

Le , la direction centrale de la Police judiciaire publie un communiqué conformément à la réquisition judiciaire ouverte par la section F2 du Parquet de Paris, qui a ouvert une enquête préliminaire pour abus de confiance. La DCPJ invite toutes les personnes impliquées dans les projets Confrontations – Classic : The Legendary Skirmish Game et Aventures Le Jeu à remplir une lettre circulaire dans l'éventualité de déposer une plainte. Le communiqué informe aussi des modalités de se rendre partie civile[28].

Publications[modifier | modifier le code]

Jeux[modifier | modifier le code]

Jeux de rôle sur table[modifier | modifier le code]

Autres jeux de société[modifier | modifier le code]

Publications numérotées sur le dos pour l'AdC[modifier | modifier le code]

Suppléments hors-numérotation[modifier | modifier le code]

Les cinq écrans de jeu de la 6e édition (de base, de base édition 30e anniversaire, de la campagne Par-delà les Montagnes Hallucinées, de la campagne Les Masques de Nyarlathotep, de la campagne Le Rejeton d’Azathoth) ou bien L'Atlas du Mythe, Cthulhu Président : le kit de campagne, Par-delà les Montagnes Hallucinées : le kit d'expédition et autres goodies n'entrent pas dans la numérotation. Cela vaut aussi pour les écrans et goodies de la 7e édition, de Delta Green, de Cthulhu 1890 et de Achtung! Cthulhu.

Couleur des suppléments[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne la 6e édition, les suppléments de couleur verte sont des aventures (quelquefois il peut arriver que l'aventure soit d'une autre couleur, comme Par-delà les Montagnes Hallucinées – bleue), ceux de couleur rouge sont des règles et aides de jeu et ceux de couleur brune sont des suppléments de lieux et contexte, etc.

Romans[modifier | modifier le code]

En partenariat avec Bragelonne

Auteurs et artistes[modifier | modifier le code]

Auteurs et artistes francophones ayant œuvré pour les Éditions Sans-Détour[7] (liste non-exhaustive) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « À propos de Sans-Détour », sur Sans-Détour (consulté le 27 avril 2017)
  2. Vincent, « 2008-2018 : Joyeux a-dix-versaire ! », sur Le F!x,
  3. « Entreprise Sans Detour à Villeurbanne (69100) – Acte du 23/05/2008 », sur entreprises.lefigaro.fr (consulté le 18 décembre 2020)
  4. a et b « Avant d’aller à la Necronomi’con… », sur poulpinounet.wordpress.com, (consulté le 18 décembre 2020)
  5. a et b « Appel de Cthulhu (L') », sur legrog.org (consulté le 18 décembre 2020)
  6. « Call of Cthulhu – Appel de Cthulhu (L') » (consulté le 18 décembre 2020)
  7. a et b « Sans-Détour Éditions », sur legrog.org (consulté le 18 décembre 2020)
  8. « La Brigade chimérique », sur legrog.org (consulté le 19 décembre 2020)
  9. « Les Chroniques des Féals », sur legrog.org (consulté le 19 décembre 2020)
  10. « Les Lames du cardinal », sur legrog.org (consulté le 19 décembre 2020)
  11. « Bimbo » (consulté le 19 décembre 2020)
  12. Vincent L., « Les Éditions Sans Détour ont 10 ans ! : L'interview anniversaire qui va bien... | Actualité du 09/09/2018 », sur SciFi-Universe.com, (consulté le 18 mai 2019)
  13. « L'Appel de Cthulhu - Les 5 supplices », sur Kiss My Geek, (consulté le 18 mai 2019)
  14. « L'Appel de Cthulhu, 7e édition française », sur Ulule,
  15. Narbeuh, « Le foulancement : une histoire française (2e partie) », sur Le F!x,
  16. Amaury Bucco, « Le financement participatif tisse un peu plus sa toile en France », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  17. Gilles Roman, « Crowdfunding : Ulule plébiscitée par les entrepreneurs d'Auvergne Rhône-Alpes », sur Lyon en France,
  18. Yanick « Amaranth » Porchet et Genséric Delpâture, « ...pour l’Appel de Cthulhu », Le Maraudeur, Studio09, no 7,‎ (lire en ligne[archive])
  19. (en) « Statement about Éditions Sans-Détour », sur Chaosium Inc., (consulté le 18 mai 2019)
  20. « Sans-Détour quitte L’Appel de Cthulhu », sur Éditions Sans Détour, (consulté le 18 mai 2019)
  21. « Sans-Détour lance un service d’achat-vente », sur Éditions Sans Détour, (consulté le 18 mai 2019)
  22. « Sans Detour (Villeurbanne) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur societe.com - 504290206 », sur www.societe.com (consulté le 6 août 2020)
  23. « Liquidation judiciaire Sans Detour à Villeurbanne (504290206) - ProcedureCollective.fr », sur www.procedurecollective.fr (consulté le 31 août 2020)
  24. « Communiqué publié par l'équipe Ulule : liquidation judiciaire de la société Sans Détour », sur Ulule, (consulté le 15 septembre 2020).
  25. ululeFR, « Aventures - Le Jeu », sur Ulule (consulté le 20 août 2020)
  26. a et b Christian Grussi, « Mon retour d’expérience sur Sans-Détour, et mon nouveau départ », sur Rafiot Fringant, (consulté le 15 septembre 2020).
  27. YoutubeFR, « XP - Exposer davantage le gestionnaire du budget d'un crowdfunding », sur Youtube (consulté le 17 décembre 2020)
  28. ululeFR, « Communiqué Police - Justice », sur Ulule (consulté le 17 décembre 2020)
  29. Dwalan, « La Brigade Chimérique en jeu de rôle ! », sur Elbakin.net,
  30. Altan, « Un jeu de rôle de plus pour Mathieu Gaborit », sur Elbakin.net,
  31. Kitty, « Un jeu de rôle pour Les Lames du Cardinal », sur Elbakin.net,  ; Zaebas, « Les Lames du Cardinal, la boîte du jeu dévoilée », sur Elbakin.net,
  32. « Les Lames du Cardinal », sur Trictrac.net,
  33. Monsieur Phal, « Barbarossa », sur Trictrac.net,
  34. YeN, « Praetor - Pour la gloire de Rome », sur Trictrac.net,
  35. Elodie, « Cthulhu, le mythe », sur ActuSF (consulté le 15 mars 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]